Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 14:28

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et ... un bonus.

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2006

Lettre d'information du mois de mai 2022

Exposition « Iles déployées » 

 

Louise-Marie CUMONT et Roland ROURE

 

 

Née en 1957, Louise-Marie CUMONT a été formée à la sculpture et à la mosaïque aux Beaux-Arts de Paris et à Carrare en Italie. Elle crée des livres en tissu depuis 1991.

La MAC’A a exposé deux facettes de son travail : les sculptures en marbre ou en association de matériaux divers, inspirées par son séjour à Carrare et pour certaines par son enfance.

A la naissance de son fils, elle réalise qu’elle ne pourra pas continuer à sculpter avec un enfant et se tourne alors vers les livres en tissu : son fils supportait mieux le bruit de la machine à coudre que celui des marteaux, des fraiseuses, des scieuses de pierre…

Réalisés un par un, chaque livre est une pièce unique, assemblage de tissus soigneusement choisis, pour leurs couleurs, leurs touchers et leurs finis. Dans ses livres, elle donne à voir des visages, des expressions, des situations et des rencontres dans un langage universel, un langage qui se passe de mots, chaque page devenant un lieu que chacun raconte.

Au fil des pages, les visages se font et se défont, tantôt masques, tantôt paysages. Pour elle, le tissu est un matériau comme une palette de couleurs et d’impressions graphiques.

 

 

Roland Roure est né en 1940. Après l'école des Arts Appliqués, il travaille dans la maçonnerie et la restauration de maisons. Lors de la naissance de sa fille en 1972, il crée un premier pantin, puis un autre et encore un autre, si bien qu'il les vendra au sortir de son atelier durant le festival d'Avignon. Il exposera ensuite chez Robert Delpire, à Paris, en 1974.

Il se définit comme un "constructeur de machines ludiques, à bruits, à couleurs, à feu d'artifice, à vent, à eau : carnavalesque".

Ses sculptures faites de tôles découpées, de fils de fer tordus, de bois taillé, se mettent en mouvement au moindre souffle d'air et nous révèlent un monde infiniment poétique.

Il décrit lui-même son travail comme une jonglerie entre les souvenirs d'enfance, les pages du dictionnaire et l'art populaire, la chose qui l'émeut le plus.

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de mai 2022

 

Ecrits sur l’art / Emile Zola.- Gallimard, 1991.- (Tel).- 532 p.- 17,50 €

 

«Je hais les cuistres qui nous régentent, les pédants et les ennuyeux qui refusent la vie. Je suis pour les libres manifestations du génie humain. Je crois à une suite continue d'expressions humaines, à une galerie sans fin de tableaux vivants, et je regrette de ne pouvoir vivre toujours pour assister à l'éternelle comédie aux mille actes divers [...]. Autant de sociétés, autant d'œuvres diverses, et les sociétés se transformeront éternellement. Mais les impuissants ne veulent pas agrandir le cadre ; ils ont dressé la liste des œuvres déjà produites, et ont ainsi obtenu une vérité relative dont ils font une vérité absolue. Ne créez pas, imitez. Et voilà pourquoi je hais les gens bêtement graves et les gens bêtement gais, les artistes et les critiques qui veulent sottement faire de la vérité d'hier la vérité d'aujourd'hui. Ils ne comprennent pas que nous marchons et que les paysages changent.»

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
27 avril 2022 3 27 /04 /avril /2022 08:45

 

Double objectif pour la sortie à Valence

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

Découverte de la Villa Balthazar

 

 

Ancienne Chambre d’agriculture datant des années 60, bâtie dans la mouvance architecturale de Le Corbusier, la Villa Balthazar, restaurée et réagencée, sert exclusivement l’Art contemporain depuis 2016. Le réaménagement de l’espace dans lequel l’ancien et la pierre côtoient et se reflètent dans le verre et l’acier du splendide escalier est un régal pour les yeux.

 

Sortie culturelle du 23 avril 2022 à ValenceSortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence

Dans ses 600 m2 sur 3 étages, la galerie se donne pour mission d’émouvoir et de surprendre. Outre les expositions, elle accueille également de l’événementiel, toujours en cohérence avec l’Art.

 

 

Actuellement, Michel Duport et Serge Landois occupent la galerie avec, en résonance au sous-sol, leurs invités Clément Santos et Frédéric Galliano.

 

 

Serge Landois

 

On peut dire que les formes qu’il invente sont peut-être des signes, une écriture ou de la poésie spatiale. D’ailleurs ses dessins, qu’il appelle « post-sculpture », s’apparentent beaucoup à de la calligraphie.

Avec le métal, il dessine dans l’espace des formes légères à l’équilibre précaire. Il stabilise des formes instables volontairement décentrées et entretient un rapport constant avec le porte-à-faux.

 

Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence
Sortie culturelle du 23 avril 2022 à ValenceSortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence

 

Dans ses œuvres à l’encre de Chine et acrylique blanc sur papier marron, là encore le déséquilibre prime : aucun trait droit, aucune ligne droite ni coup de pinceau droit.

 

Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence
Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence
Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence

 

Michel Duport

 

« L’illusion du tableau » ou « Un tableau sans illusion », sa peinture/sculpture consiste en des assemblages de formes en volume, très colorées. Fixées au mur ou posées au sol, ses oeuvres interpellent le visiteur dans sa relation et son positionnement face elles.

 

 

L'illusion du tableau ou Un tableau sans illusionL'illusion du tableau ou Un tableau sans illusionL'illusion du tableau ou Un tableau sans illusion

L'illusion du tableau ou Un tableau sans illusion

 

Il expose également des œuvres abstraites réalisées à la gouache et/ou l’aquarelle, encadrées celles-ci.

Crédit photos: Jany VéziatCrédit photos: Jany Véziat

Crédit photos: Jany Véziat

 

Les invités en résonance

 

 

Frédéric Galliano, invité de Serge Landois.

 

Il développe une œuvre centrée sur l'idée de monades - étymologiquement, monade signifie "Unité". Ses dernières recherches l'amènent à réfléchir sur différentes notions liées à ce concept et à leurs expressions plastiques.

 

Ondoiements (aquarelle)          Sculpture aluminium    Ondoiements (aquarelle)          Sculpture aluminium

Ondoiements (aquarelle) Sculpture aluminium

 

Clément Santos, invité et ancien élève de Michel Duport

 

Il détourne les signes visuels qui nous entourent au quotidien tels les logos. Ils deviennent alors matière première qu’il manipule, découpe et plie pour en faire de nouveaux objets sans charge commerciale.

 

AirbnbAirbnbAirbnb

Airbnb

 

&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

« Voyage sans boussole » au musée de Valence

 

 

Installé depuis 1911 dans l’ancien palais épiscopal, le musée de Valence abrite une collection de plus de 20 000 œuvres qui, depuis sa rénovation et sa réouverture en 2013, offre un panorama de l’Art allant de la Préhistoire à l’Art contemporain.

 

« Voyage sans boussole », le parcours contemporain objet de cette visite, propose les œuvres d’une quinzaine d’artistes dispersées dans les différentes salles parmi les autres œuvres. En voici un aperçu non exhaustif, de quoi vous donner envie d’y aller...

 

 

Suivez le guide …

 

 

Gerda Steiner et Jörg Lenzliger

 

« Paysage au grand galop » est une sorte de jardin suspendu couvrant le mur avec des ramifications jusqu’au plafond. Les artistes n’ont utilisé ici que des objets de récupération dénichés aux alentours et à l’intérieur du musée.

 

Paysage au grand galop et détails
Paysage au grand galop et détailsPaysage au grand galop et détailsPaysage au grand galop et détails

Paysage au grand galop et détails

 

Etienne-Martin

 

« La Piéta », en bronze argenté, aux mains surdimensionnées symbolise toute la souffrance. On retrouvera plus loin le même artiste dans un tout autre genre avec « L’escalier », souvenir de sa maison natale dans la Drôme.

 

La Piéta         et            L'escalierLa Piéta         et            L'escalier

La Piéta et L'escalier

 

Simon Hantaï

 

Après une période surréaliste, il passe à une peinture gestuelle et abstraite, influencé par J. Pollock, notamment. En 1960 il invente « le pliage comme méthode ». La toile est alors pliée, froissée puis imprégnée irrégulièrement par la peinture, en aveugle. L’œuvre ne se révèle qu’au moment du dépliage.

 

Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence

 

Hans Hartung

 

Reconnu comme l’un des représentants de l’art abstrait, il explorait sans cesse de nouveaux outils : aérosol, sulfateuse, tyrolienne, pistolet de carrossier, etc. Dans sa peinture on distingue bien les traces des outils utilisés et les différentes consistances de matière qui donnent un rendu soyeux, léger comme une ombre ou au contraire rugueux comme un crépi.

T1986-E16

T1986-E16

 

Anna-Eva Bergman

 

Inspirée par la nature et la mythologie scandinave, dans ses paysages elle recrée la lumière norvégienne et s’appuie sur une construction à partir de la ligne et du nombre d’or.

 

Vallée d'or                          Vallée d'argentVallée d'or                          Vallée d'argent

Vallée d'or Vallée d'argent

 

Vincent Bioulès

 

Depuis ses débuts il peint sur le motif. Le Sud de la France devient très vite le cadre préféré de son œuvre, dans laquelle il joue avec la lumière et en fait son personnage principal. Dans son paysage « Le golfe » on retrouve le bleu de Matisse.

 

Sortie culturelle du 23 avril 2022 à Valence

 

 

Albert Gleizes

 

Il fait partie des peintres qui révélèrent le cubisme au public. La composition des motifs et la diversité des fonds colorés de cette œuvre provoquent une véritable dynamique du regard. Cette peinture abstraite rappelle son attachement au cubisme.

 

Pour la Contemplation

Pour la Contemplation

 

André Lhote

 

Il se rattache au mouvement cubiste dès 1912. Cependant il rejette ce qu'il y a de trop abstrait et cherchera toujours à conserver un lien avec la peinture classique. Il a voulu inscrire la modernité non pas dans la rupture mais dans la continuité de la tradition.

 

La plage                                 PortraitLa plage                                 Portrait

La plage Portrait

 

Et pour terminer la visite ...

 

 

Sophie Calle

 

Utilisant la photographie, les installations, la vidéo et l’écriture, elle fait de sa vie une œuvre, jouant sans cesse entre réalité et fiction pour embarquer le visiteur dans son intimité.

« Pôle Nord » retrace son périple dans l’Arctique en 2008 autour du thème du réchauffement climatique. Elle en profite pour rendre hommage à sa mère qui rêvait tant d’y aller elle-même, en laissant quelques petits objets lui ayant appartenu dans un cavité du sol.

 

Cap Nord  + détails                               Crédit photo Jany Véziat
Cap Nord  + détails                               Crédit photo Jany VéziatCap Nord  + détails                               Crédit photo Jany Véziat

Cap Nord + détails Crédit photo Jany Véziat

 

A noter que dans le cadre du nouveau cycle d’expositions temporaires ALL-OVER, le musée invite un artiste qui investit tout l’espace. Jusque fin août, place belle est faite à Hervé Di Rosa.

 

A bientôt !

 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2022 2 19 /04 /avril /2022 14:53

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et ... un bonus.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2005

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022

Plasticien, Pierre SURTEL signe depuis 1985 un parcours artistique singulier et sans cesse renouvelé.

 

Ses oeuvres uniques et éphémères sont à chaque fois des oeuvres originales réalisées in situ.

 

Avec pour matières premières la couleur et la lumière, les dispositifs spectaculaires par leur taille et leur ampleur, s'offrent au regard des visiteurs éblouis.

 

Ses installations, par de judicieuses mises en scène, révèlent leurs somptueuses fluorescences, leurs vibrations lumineuses.

 

Avec Pierre SURTEL, il faut s'attendre à tout : la spécificité de son travail, c'est la lumière dans l'éphémère.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

 

Ce mois-ci, nous n’allons pas mettre en avant un livre mais une maison d’édition, Palette, spécialisée dans le livre d’art pour la jeunesse.

Créée en 2004, elle a, à ce jour, publié plus de 350 titres qui s’adressent aussi bien aux tout-petits qu’aux plus grands, voire aux ados-adultes.

Ce sont ces derniers ouvrages que nous souhaitons vous conseiller, notamment ceux consacrés à l’art moderne et à l’art contemporain. Des textes courts mais riches et bien documentés, des illustrations nombreuses et pertinentes : certains titres peuvent tout à fait s’adresser à des adultes curieux qui recherchent une première information, un panorama de qualité, sans vouloir s’infliger un pavé indigeste ou trop pointu.

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022

Quelques titres intéressants :

- Des monographies d’artistes : Andy Warhol, Banksy, Dali, Keith Haring, Niki de Saint-Phalle, Vasarely, Yves Klein…

- Des mouvements : Art brut, Art en mouvements et autres courants du XXème siècle, Body art, Le Grand magasin surréaliste, Hyperréalisme, La Lumière dans l’art contemporain, Les Nouveaux réalistes, Pop art…

- Des genres : Architecture contemporaine, Art urbain, Design, Land art, Photographie contemporaine…

- Sur les relations entre l’art et de grandes thématiques : Art & BD, Art & foot, Art & jeux vidéo, Art & pub, Art & sport, Art & tatouage…

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

 

Centre Pompidou METZ par Joséphine le Gouvello

Evènement artistique de l'année 2011 à l'ouverture du musée.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE BONUS

 

Chers visiteurs de notre blog,

 

Pendant les mois de février et mars derniers, vous avez été plus de 1500 à  suivre  cette belle aventure qu'a été la réalisation de l' exposition "Elles".

 

Merci de votre intérêt et de votre fidélité.

 

Et pourquoi pas devenir nos ambassadeurs auprès de votre entourage en leur indiquant notre blog et Facebook "le regard de la MAC'A"?

 

Notre actualité c'est également, des sorties culturelles mensuelles, des reportages sur les visites de musées et d'ateliers d'artistes, une newsletter mensuelle et bien d'autres choses encore...

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
24 mars 2022 4 24 /03 /mars /2022 08:50

Deuxième étage suite (2)

 

 

Suite et fin de la visite de l'exposition "Elles" de la MAC'A ...

 

 

Florence Gosset

 

 

Elle vit et travaille à Mollans-sur-Ouvèze

 

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

 

Peut-on dire que Florence Gosset travaille la peinture en négatif ? Quoi qu'il en soit, elle laisse des empreintes sur ses matériaux de prédilection que sont le papier de soie, la toile ou la bâche, tous de couleur noire. Elle décape ses supports à l’eau de javel pour faire naître les silhouettes de ses personnages, des végétaux, des animaux et autres motifs qu'elle souhaite représenter.

 

Pour son installation au Cloître St Louis, l’artiste nous replonge dans l’univers du film « Autant en emporte le vent » de Victor Flemming. L’idée lui est venue lors de la censure de ce film, en juin 2020, par une plateforme américaine suite à la mort de Georges Floyd.

 

Elle nous offre la mise en scène d’un champ de coton encadré par deux paravents habillés de motifs répétitifs sur papier de soie. En fond, sur une bâche, toujours noire, apparaît un esclave cueilleur en plein travail. A ses côtés trône, en majesté, la silhouette de Mamma, la servante du film, hommage à Hattie Mc Daniel, première femme noire oscarisée.

 

Dans ces deux œuvres sur fond noir, Florence Gosset conserve aux personnages la couleur de leur peau et, par un minutieux travail de décoloration, les dessine dans leur tenue de travail  d’où émane toute la lumière de l’œuvre.

 

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

 

 

crédit photos : Jany Véziatcrédit photos : Jany Véziat
crédit photos : Jany Véziatcrédit photos : Jany Véziat

crédit photos : Jany Véziat

Une visite comme si vous y étiez !Une visite comme si vous y étiez !Une visite comme si vous y étiez !

Pour en savoir plus, copier le lien suivant :

 

Facebook : http://florencegosset.com 

 

Et la visite est terminée ...

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
23 mars 2022 3 23 /03 /mars /2022 15:27

 

L'exposition "Elles" est aussi à Carpentras

 

 

En même temps qu’au Cloître St Louis, une autre version de l’exposition « Elles » avait lieu à la Chapelle du collège à Carpentras.

Dans cet ancien collège jésuite datant du XVIIe siècle désormais dédié à l’art, les mêmes artistes, à l’exception de Ghislaine Thomas, ont investi chacune une alcôve pendant que le chœur accueille les 4 kakémonos de Paul Riché.

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

Dés l’entrée, la première alcôve à droite est habitée par les drôles de petits personnages en céramique de Mélanie Duchaussoy, et les murs décorés de quelques-uns de ses monotypes.

 

La MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-muros
La MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

La 2éme alcôve abrite les peintures de Ena Lindenbaur, avec tout leur mystère, notamment la grande toile en fond titrée « Esperluette ». Après avoir bien travaillé ses toiles de fond, elle se coupe de l'extérieur en fermant les yeux et laisse alors son pinceau aller au gré de ses sensations, de ses perceptions.

 

 

La MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

L’alcôve suivante fait la part belle au travail spécifique avec les ocres qu’Elizabeth Beraud Hirschi trouve aux alentours de Suzette. Peintre et poète, l’artiste a intercalé quelques-unes de ses poésies entre ses œuvres picturales.

 

La MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-muros
La MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

L’alcôve à droite du chœur accueille l’installation de Ursula Caruel, « Arson, incendie criminel », sa forêt calcinée aux troncs de laine noire.

 

La MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

Dans le chœur même de la chapelle sont suspendus 4 grands paysages noirs abstraits sur papier de riz réalisés par Paul Riché.

 

La MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

De l’autre côté, dans l’alcôve à gauche, Florence Gosset a « suspendu » son Saint-Michel sur papier de soie, avec à ses pieds une sorte de dragon en bois flotté. Autour, quelques-unes de ses créations en matière naturelle végétale ornent les murs.

La MAC'A s'expose en extra-muros
La MAC'A s'expose en extra-muros
La MAC'A s'expose en extra-murosLa MAC'A s'expose en extra-muros

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

Pour finir, le visiteur se trouve happé, voire hypnotisé par l’immense bâche de Eva Vermeerbergen, une de ses « Mille et une montagnes » majestueuse, aux couleurs minutieusement travaillées.

 

La MAC'A s'expose en extra-muros

 

 

Un bien bel écrin pour une belle exposition qui a attiré et ravi nombre d’habitants de Carpentras et des environs, accueillis sur le site par Fabienne Galanti, la responsable des lieux.

 

ATTENTION !!! Plus que quelques jours pour en profiter : fermeture de l’exposition samedi 26 mars 18h.

 

 

&&&&&&&&&&&&&

 

 

ET POUR RAPPEL !!!

 

 

A  Avignon, n’oubliez pas les prochains et derniers rendez-vous au Cloître St Louis :

 

* Vendredi 25 mars à 18h30 : conférence sur Charlotte Perriand par Jean Hirschi

 

* Dimanche 27 mars à 16h : en clôture de l’exposition, la balade littéraire et poétique de Monique Lefebvre, ouverte à tous.

 

 

A bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2022 2 22 /03 /mars /2022 09:37

Deuxième étage suite (1)

 

 

Et la visite de l'exposition de la MAC'A continue ...

 

 

Ursula Caruel

 

 

Elle vit et travaille à Montpellier

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

« En route pour une balade végétale poétique »

 

Née dans les Ardennes, Ursula Caruel a vécu son enfance en plein nature. Diplômée de l’école des Arts appliqués et textiles de Roubaix, elle est aussi passionnée de botanique.

 

Ses dessins, d’une grande précision, entraînent le visiteur dans une balade poétique comme au cœur d’un herbier. L'artiste varie entre le motif et la création, utilisant la répétition, le fil et l’impression comme outils.

 

Elle s’inspire ici des récits du botaniste Jean-Henri Fabre, « Ascension botanique », pour faire entrer la flore du mont Ventoux dans le dessin contemporain.

 

A regarder certaines planches de profil, notamment Androsacé Villosa (la première sur le mur de droite en entrant), on distingue les étamines en fil d’or qui s’échappent du cœur des fleurs.

 

« Dans mon travail je recherche avant tout la mise en vie du dessin », nous confie Ursula Caruel . Dans ses lieux d’exposition elle propose des moments d’équilibre entre le geste et le silence.

 

crédit photos : Jany Véziat

crédit photos : Jany Véziat

   Myosotis Apestri                  Cléome Apestri                   Androsacé Villosa   Myosotis Apestri                  Cléome Apestri                   Androsacé Villosa   Myosotis Apestri                  Cléome Apestri                   Androsacé Villosa

Myosotis Apestri Cléome Apestri Androsacé Villosa

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

Pour en savoir plus, suivez le lien :

 

 

A très bientôt pour la suite de la visite !

Partager cet article
Repost0
20 mars 2022 7 20 /03 /mars /2022 09:16

Et la visite de l'exposition "Elles" de la MAC'A continue...

 

 

Deuxième étage

 

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

Elizabeth Beraud Hirschi

 

 

Elle vit et travaille à Suzette

 

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

 

"Les migrations, ces longs voyages aventureux des hommes, des oiseaux autour de la Terre, cette communion d’intention, d’énergie m’ont toujours fascinée".

 

Elizabeth Beraud Hirschi nous offre, à tâtons, en nos temps obscurs et tumultueux, un repos, un espace, une lumière franche architecturée de mémoires grecques bleues, blanches maritimes et aériennes, dansante comme un air de Debussy.                                         

Luc Rouault

 

La qualité et la variété de ses bleus en aplats, en pointillés, en lignes fuyantes, en ondulations ou en arabesques tirent le regard vers l’horizon sans jamais se poser, cherchant à découvrir sur quels rivages inconnus elle veut nous faire accoster. 

 

L’artiste utilise l’acryl, le pastel et la terre rouge de Suzette pour exprimer et nous transmettre ses émotions. Entre terre et ciel, elle offre au visiteur une lumière fragile, vibrante, empreinte de poésie.

 

Peintre et poète, elle propose quelques-uns de ses poèmes en résonance avec ses œuvres picturales.

 

crédit photos: Jany Véziat
crédit photos: Jany Véziatcrédit photos: Jany Véziat

crédit photos: Jany Véziat

 

 

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

 

 

Une visite comme si vous y étiez !Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

Pour en savoir plus, suivez le lien :

 

A très bientôt pour la suite de la visite !

Partager cet article
Repost0
18 mars 2022 5 18 /03 /mars /2022 09:12

 

Premier étage suite (3)

 

 

Et la visite de l'exposition "Elles" de la MAC'A continue ...

 

 

Ena Lindenbaur

 

 

Née en Allemagne, elle vit et travaille à Aubres dans la Drôme.

Une visite comme si vous y étiez !

 

« Travailler les yeux fermés »

 

La grande originalité de cette artiste est de travailler les yeux fermés. Elle raconte qu’après avoir établi un contact profond, intense avec le sujet de son travail, elle devient presque le sujet lui-même. Elle ferme alors les yeux pour le mettre à distance et intérioriser sa relation directe, intime à l’objet.

 

Par cette façon de travailler, elle dit « gagner en liberté ». Elle cherche à abolir les repères extérieurs pour mieux se dégager des contraintes et s’autoriser le geste.

 

La peinture de Ena Lindenbaur est discrète, subtile comme l’artiste elle-même . Ses œuvres ne sont pas faites pour être décrites mais plutôt ressenties. A chacun d’y voir et d’y lire ce qu’il veut.

 

 

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

 

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

 

 

crédit photos : Jany Véziat

crédit photos : Jany Véziat

 

Pour en savoir plus, suivez le lien : 

 

A bientôt pour la suite de la visite !

Partager cet article
Repost0
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 08:46

 

Premier étage suite (2)

 

Et la visite de l'exposition "Elles" de la MAC'A continue...

 

 

Paule Riché

 

 

Elle vit et travaille à Serres dans les Hautes-Alpes

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

Paul Riché travaille à l’encre de Chine sur papier de riz. Elle puise totalement son inspiration dans la nature généreuse qui l’entoure.

 

La pratique de l’encre sur papier de riz laisse place à l’incertitude. L'artiste laisse son pinceau suivre la réalité de la nature, rendant ainsi la Terre vivante. Le trait diffuse et s’échappe. Alors elle  se laisse porter par le hasard pour continuer et enrichir sa création.

 

L'artiste pratique une gestuelle proche de la calligraphie sur le papier au sol. Puis s’en suit un travail minutieux d’ajouts de matière avec les doigts sur le papier mis, cette fois, à la verticale.

 

Dans sa mise en scène, elle propose des œuvres  accrochées aux murs et d’autres posées au sol, marouflées sur dibond, autour desquelles le visiteur peut déambuler.

 

Face à ses œuvres au noir, profondes, mystérieuses, on est comme entraîné dans des mondes souterrains, des sortes de cavernes.

 

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

 

 

crédit photos : Jany Véziatcrédit photos : Jany Véziatcrédit photos : Jany Véziat

crédit photos : Jany Véziat

 

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

Pour en savoir plus, suivez le lien

 

A bientôt pour la suite de la visite !

Partager cet article
Repost0
14 mars 2022 1 14 /03 /mars /2022 09:31

 

Premier étage suite (1)

 

 

Et la visite de l'exposition "Elles" de la MAC'A continue ...

 

 

Eva Vermeerbergen

 

Née en Belgique, elle vit et travaille à Séguret depuis 1995.

 

Une visite comme si vous y étiez !

 

« Fille d' artiste, la peinture est présente dans ma vie depuis mon plus jeune âge. Ce n’est qu’à 26 ans que j’ai ressenti le besoin d’explorer cet art par moi-même.

 

De simple loisir, le dessin est devenu pour moi un travail à part entière. La ligne est devenue trait, vif, dynamique, dénudé jusqu’à épurer ma peinture.

 

Ma série « Mille et une montagnes » en est l’exemple. »

 

Les toiles et bâches d’Eva Vermeerbergen montrent la grande qualité de son travail de la couleur, accentuée par ses contours de paysages surlignés. En se laissant le temps de les regarder avec du recul, on en perçoit toutes les vibrations. L'artiste transmet au visiteur une véritable émotion. A lui de se saisir de ces moments d’exception et d'en savourer toute la profondeur.

 

crédit photos : Jany Véziat

crédit photos : Jany Véziat

 

 

Une visite comme si vous y étiez !Une visite comme si vous y étiez !

 

 

Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !
Une visite comme si vous y étiez !

Pour en savoir plus, suivez le lien :

 

A bientôt pour la suite de la visite !

Partager cet article
Repost0