Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 10:37

Depuis toujours l'homme façonne le paysage et oublie souvent, de plus en plus souvent, qu'il doit tout à la nature dont il est né et dont il continue à faire partie intégrante, et même s'il l'oublie malgré tout.  C'est justement l'objet de l'installation proposée par Frédéric Fourdinier à la Galerie des Paysages,

 

 

We-come-from-nature-but--jpg

 

Le constat est sévère et l'esthétique froide de l'installation le corrobore. Tronçonneuse, arbres tombés, paysages de fin du monde, une lumière verte baigne l'ensemble pour rappeler sans doute que tout ne peut pas être noir (?).


Le paysage est toujours au centre de l'oeuvre de cet artiste franco-belge qui vit à Oppède, tout autant  que l'arbre symbole fort de la nature. Frédéric Fourdinier travaille sur des séries et dans certaines l'apport humain se détache en blanc sur le paysage, comme si l'intervention humaine l'avait arraché. Dans la série "urban landscapes" ce sont au contraire les structures dues aux hommes qui se colorisent de vert. Le jeu des interactions...

Dossier de présentation des autres travaux consultable sur place.

Une série est présentée en vidéo dans l'exposition, des dessins hallucinés inspirés par la guerre de 14-18.

L'installation nous parle, elle, de nos massacres à la tronçonneuse...

 


12-07-11-003-copie-2.jpg

 

 

Galerie des Paysages

14 rue Campane

84000 Avignon

04 90 84 12 20

 

 

http://www.frederic-fourdinier.com/

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires