Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 15:15

Jusqu'au 30 janvier 2012, la Fondation Louis Vouland propose une rétrospective de l'oeuvre gravé de Jean Marie Granier,

 

vogranier.jpg

NM à la pointe sèche, sur le site de la fondation : http://www.vouland.com/

 

"Jean-Marie Granier (1922-2007) est né dans les Cévennes à Lasalle où sa famille était établie depuis plusieurs générations. Après avoir fréquenté l’École des Beaux-Arts de Nîmes, il rejoint en 1946 les ateliers de Cami et de Galanis à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.
Pensionnaire de la Casa Velasquez de Madrid de 1950 à 1952, il enseigne le dessin à Nîmes de 1959 à 1976 avant de revenir en 1978 à l’École des Beaux-Arts de Paris en charge de l’atelier de gravure jusqu’en 1988. Il partage alors son temps entre Paris et le Cévennes où il a son atelier.
Élu membre de l’Académie des Beaux-Arts (Institut de France) en 1992, il a été directeur Musée Marmottan-Monet de 2000 à 2007. "  http://www.jeanmariegranier.com/

 

L'exposition organisée par le musée Vouland permet d'appréhender la variété, la richesse de l'oeuvre de cet artiste, ainsi que sa grande maîtrise technique, dans une discipline, ou plutôt des disciplines, qui en demandent beaucoup. L'occasion de découvrir cet artiste et son oeuvre, qui comme l'indique la présentation de l'évènement est "à la fois enracinée dans les Cévennes et attentive aux mutations de l’art du vingtième siècle" ; mais aussi l'univers de l'estampe.

 

 

Musée Vouland

17 Rue Victor Hugo  84000 Avignon

04 90 86 03 79

 

 

La MAC'A a organisé une visite de cette exposition le 28 janvier 2012. Jean-Louis Vidal, président du Centre d'Art Jean-Marie Granier, avait tout spécialement fait le déplacement pour nous présenter le travail de cet immense artiste dont il fut l'élève.

 

28-01-2012-100.jpg

Ici dans la salle des "labyrinthes" au milieu du groupe de la MAC'A

 

Merci de nous avoir donné les pistes pour découvrir l'univers de Jean-Marie Granier comme il le mérite, avec tout à la fois les clés pour entrer dans le monde, pour beaucoup mystérieux de la gravure, et ici pour progresser dans une oeuvre qui ne cessa d'évoluer, d'aller toujours plus à l'essentiel, l'essence et le rythme de la nature, au centre des études et recherches de Jean-Marie Granier. Un univers où le trait se multiplie pour se faire vibration du noir déchirant le blanc de la feuille.

 

28-01-2012-088.jpg

Burins et pointes sèches à côté de la plaque de cuivre.

 

Et pour finir l'une des citations qui émaillent cette très belle exposition :

 "Que le spectateur prenne goût au  déchiffrement des signes pour son propre compte, se mette à imaginer par lui-même. Je lui donne matière à construire son propre univers, à poursuivre son propre rêve". Jean-Marie Granier

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires