Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 08:49

Le rendez vous était fixé ce samedi 21 novembre, à 10 H.30 pour visiter l'atelier de Paule Tavera-Soria, peintre non figuratif qui travaille différents langages picturaux (dessins, collages, glacis).

Paule Tavera-Soria s'est installée à Avignon intra-muros, tout près de la rue des Teinturiers. C'est là, dans le calme et la sérénité de sa demeure et de son beau jardin, qu'elle vit et travaille.

Elle a bien voulu accueillir un groupe nombreux dans son atelier pour nous parler de sa démarche, des ses rencontres artistiques, de ses recherches et nous livrer quelques unes des recettes qui font l'alchimie de ses oeuvres.


 

La blancheur de l'atelier présente tel un écrin, les compositions de Paule Tavera et l'organisation rigoureuse du rangement témoigne de l'exigence que sa formation scientifique impose à son travail aussi.

Sa démarche n'est pas l'abstraction telle que l'ont conçue ses initiateurs au début du XXème siècle, mais le non figuratif tel qu'il s'est imposé dans l'après guerre en rupture avec tout ce qu'il n'était plus possible de faire. Dans les pas d'artistes tels que Rotkho ou Soulages, Paule Tavera travaille sur la lumière. Elle tente de capturer une réalité impalpable pour la matérialiser à travers différents médias, principalement le papier, la toile et bien entendu la couleur qu'elle pose en glacis dont les multiples couches emprisonnent tout autant qu'elles révèlent les teintes. Tout est vibration, vibration de la lumière captive de la matière et des transparences, et vibration des formes qui retranscrivent l'émotion, le ressenti, le fil conducteur de cette œuvre très autobiographique et intime.

 

Son inspiration, elle la trouve aussi et principalement dans la musique et ce sera le thème de ses expositions à venir à Avignon :

- à l'opéra théâtre, du vendredi 2 avril 2010 au vendredi 11 juin 2010, «Opus et Musigraphes»
- et en parallèle au printemps 2010 à la galerie Ducastel. Place Crillon à Avignon.



 

Vous pouvez voir ses œuvres à la Galerie 22, à Coustellet, à la Galerie des papiers collés de Draguignan.


Au nom de tout le groupe, je dis merci à cette artiste à la grande sensibilité, à l'étonnante culture et aux talents multiples, d'avoir bien voulu partager avec nous sa richesse créatrice le temps d'une visite.

Merci Paule.

 

FRLD. 22 11 2009

Partager cet article

Repost 0

commentaires