Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 08:19

Les 11, 12 et 13 septembre 2009




Les oeuvres de ces quatorze artistes vous sont présentées dans l'écrin exceptionnel des jardins de l'abbaye Saint André.

Vous pourrez retrouver les barques d'Odile de Frayssinet,


et les sculptures contemporaines jouant avec celles, classiques, du jardin, cela laisse ces dernières bien songeuses.


Sculpture mais aussi peinture, photographie.
Une très belle exposition


FRLD  11 09 09
Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 16:11



Lorsque le noir devient couleur,
et l'abstraction exigence d'essentiel.



Exposition des oeuvres du peintre APPIEN.

du 21 août au 17 octobre 2009

La Galerie l'R du Cormoran

5 rue de la Halle - 84210 Pernes les Fontaines

Appien vit et travaille à Bedoin.


Partager cet article
Repost0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:17



L'artiste plasticien Patrick Corillon présente « la Meuse obscure » premier tableau de la trilogie du "Diable abandonné" au théâtre des Doms. 

Pour plus de détails sur son travail de création théâtrale, le mieux est de consulter son site :

http://www.corillon.org/theatre/diableAbandonne1/diableFrameSetFR.html


Et il expose à la Galerie 16 10

10 rue Portail Magnanen – 84000 Avignon


 

Dans l'univers de Patrik Corillon « Les mots sont des lieux, une maison où l'on peut vivre ; une forêt où l'on risque de se perdre. » Les personnages inventés laissent derrière eux des traces matérielles,

comme cette carte envoyée par Oskar Serti à ses amis lors de ses voyages :

 

 

 

 

 

Les livres permettent de poursuivre l'aventure dans l'imaginaire d'un "orfèvre" qui nous projète dans une "véritable dimension poétique".

 

Citations empruntées au site de Patrick Corillon, dossier de presse.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:49

"Dans la salle des totems, on a vu Traverse.



 

Certains pensent que c’est une cabine d’essayage de la Préhistoire…

 

C’est sûrement là que les hommes préhistoriques se changeaient avant d’aller à la chasse !

 


 

C’est dans cette cabine faite de paille, de boue, de brindilles et d’autres matériaux naturels que les hommes préhistoriques essayaient leur nouvelle peau de bête.

 

Le temps a passé, passé à toute vitesse.

 

La cabine s’est usée, usée, tellement qu’aujourd’hui, au Cloître Saint Louis, elle est pleine de trous !!"

 


Hugo, Malika, Emmanuel et Jeanne
Élèves de l'école Saint-Ruf - Avignon
"Traverse" une oeuvre d'Odile de Frayssinet - Exposition "Passages"2009

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 15:17

La galerie l'R du Cormoran à Pernes les Fontaines accueille les oiseaux de Regina Falkenberg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Les oiseaux veillent à la fenêtre de la galerie. Tout près de la halle et de la fameuse fontaine du Cormoran, un espace très contemporain sur les berges de la Nesque,

 

 


Regina Falkenberg est une artiste d'origine allemande qui travaille à Paris. Elle sculpte des oiseaux sans ailes qui avancent vers nous dans leur démarche figée, rassurante et tutélaire.

 

 

 

Vigies fidèles, ils se perchent et nous environnent pour venir veiller sur nos rêves.

 


 

Un parcours onirique et ludique.

Exposition jusqu'au 29 juillet.

http://www.galerie-r-du-cormoran.com/


 


Partager cet article
Repost0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 10:10

Un des contes "au milieu des barques d'Odile de Frayssinet", ICI, revu par les enfants...


"Il y a longtemps, bien avant Jésus Christ, des personnes du Nord fuirent leur pays en barque par la mer.



Des semaines passèrent et les gens se fatiguaient, ils voudraient s’arrêter pour chercher à manger et à boire, trouver un endroit pour débarquer. Alors, ils demandèrent à leur chef d’exaucer leurs vœux.


Le chef pria son Dieu pour l’aider à trouver une terre où installer son peuple.

Le Dieu lui demanda alors de faire un sacrifice : en échange d’une île, le chef devrait offrir sa vie.

Le chef accepta ce marché. Alors, des éclats se formèrent dans la mer, l’eau se mit à trembler, des flammes surgirent avec une explosion de couleurs.

C’était un volcan dont la lave remontait à la surface !


Les habitants ramèrent jusqu’à l’île, les femmes posèrent leurs bébés et les hommes prirent du sable et l’embrassèrent.

Le chef tint sa promesse, dit au revoir à son peuple et se jeta dans le cratère du volcan.

Un peu plus tard, les marins commencèrent à construire des habitations et ils appelèrent cette île Tahiti."


Luna, Laura, Maryam et Gwladys - École Saint Ruf Avignon

Lors de l'exposition de la MAC'A - 2009 "Passages"

Partager cet article
Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 16:17

Le débat existe depuis que la femme a pu accéder au XXème siècle aux écoles d'art et revendiquer un réel statut d'artiste. Il ne nous viendrait pas à l'idée de contester aujourd'hui  ce statut d'artiste à d'Artemisia Gentileschi ou à Camille Claudel, mais c'est, trop souvent encore, en tant qu'artistes féminines qu'elles sont présentées. 


Tout comme les artistes dont les oeuvres sont réunies dans trois expositions rétrospectives.


La première au Québec, sous le titre « Femmes artistes. La conquête d’un espace, 1900-1965 ». Œuvres de la collection du Musée national des beaux-arts du Québec Du 7 mai au 16 août 2009. Un second volet sera présenté en 2010, consacré aux artistes contemporaines : « L’Éclatement des frontières ». http://www.mnba.qc.ca/expo_femmes_artistes.aspx

 

Le Centre Pompidou propose du 27 mai 2009 au 24 mai 2010, un nouvel accrochage consacré exclusivement aux « femmes artistes » du début du XXème siècle jusqu’à nos jours. Deux cent artistes, dont des noms connus Sonia Delaunay, Claude Cahun, Louise Bourgeois, Nikki de Saint-Phalle, Jana Sterbak, Annette Messager,Yoko Ono, qui ne représentent pourtant que 10% des artistes internationalement reconnus. Cette exposition se fonde sur l’ouvrage de Catherine Gonnard et Elisabeth Lebovici, paru aux éditions Hazan en 2007. En couverture : « Projet XXStory » de l’artiste Agnès Thurnauer qui propose de changer le genre des plus grands noms de l’histoire de l’art.

 

 


 

« Cris et chuchotements », 23 femmes-artistes exposent du 10 juin au 6 septembre 2009, au Centre Wallonie Bruxelles, 127-129 rue Saint-Martin, Paris. Cette exposition présente une génération d'artistes qui ont pu revendiquer un art féministe, une identité, un imaginaire et une intimité féminins. Carole Benzaken (F), Annick Blavier (B), Marie-France Bonmariage (B), Louise Bourgeois (USA), Sophie Calle (F), Sylvie Canonne (B), Valérie Carro (B), Anne De Gelas (B), Laurence Dervaux (B), Sylvie Eyberg (B), Isabella Gustowska (Pol), Isabelle Happart (B), Chantal Hardy (B), Bénédicte Henderick (B), Myriam Hornard (B), Ingrid Ledent (B), Frédérique Loutz (F), Agathe May (F), Ana Mendieta (Cuba), Annette Messager (F), Françoise Petrovitch (F), Kiki Smith (USA), Nancy Spero (USA).

 


 

Ces trois expositions ont en point commun un retour sur le XXème siècle qui a vu les femmes artistes sortir de l'anonymat et s'affirmer en tant que femmes et en tant qu'artistes, abandonnant les sujets et genres dits « féminins » dans lesquels les siècles passés les avaient cantonnées. Mais le XXème siècle, c'est aussi une catégorisation de l'art, et donc une hiérarchisation, les femmes ont disparu des livres synthèses sur l'art. Jusqu'aux années 70 et à la question défi de Linda Nochlin « pourquoi n’y a-t-il pas eu de génie féminin en art ? ».

Et depuis ? Ces expositions permettront-elles de changer notre propre regard ?

 

  FRLD - 22 juin 2009

Partager cet article
Repost0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 08:51

 

 



Ce soleil noir nous a fait penser à des tournesols séchés par le feu. Ils étaient bizarres : noirs comme leur nom l’indique, noirs comme brûlés par le feu. Des tournesols en feu…

Comme le fond était blanc, la saison devait être l’hiver, comme s’il y avait de la neige…

Des tournesols noirs brûlés par le feu.

Des soleils noirs brûlés par la neige.

Des tournesols brûlés par la neige.

Des soleils de neige brûlés par le blanc.

Le blanc de la neige brûlé par le soleil noir.

Des soleils noirs brûlés par les tournesols.

Des tournesols en feu par le soleil noir.

Des tournesols brûlés par le feu des soleils noirs.



Virginie, Marie et Nicolas - élèves de l'école Saint Ruf - Avignon

À propos de l'exposition "Passages"

"Soleils Noirs " de Fabrice Rebeyrolles


Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 16:52

Alexander Calder est l'un des artistes majeurs du XXème siècle. Ce sculpteur né le 22 juillet 1898 à Lawnton, en Pennsylvanie, s'est installé en france en 1926. En 1931 il rejoint le groupe Abstraction-Création. Connu tant pour ses mobiles:

 

Mobile rouge, Alexander Calder, 1956.
Feuille de métal et de peinture. Musée de Beaux-Arts de Montréal


que pour ses « stabiles », dont les monumentaux défis à la pesanteur, comme celui Montréal,

 

 

 


 

Deux artistes rendent un hommage à l'artiste et à son oeuvre :


Daniel Grobet

Sculpteur suisse, Daniel Grobet est installé en Provence depuis 1998.

«  J’aime ce travail avec les équilibres parce qu’il me semble que je m’approche d’une certaine compréhension du monde, de ce monde planétaire lui-même étonnamment en équilibre. » 

« Ce qui me passionne et m’anime dans mon travail, c’est l’équilibre. J’essaie de le traduire visuellement car nous le cherchons tous peu ou prou, physiquement et moralement durant toute notre existence. Cette recherche commence avec nos premiers pas. »

 


 

 

Cascade, sur le site de la Fondation Salinger


Raphël Mognetti

Natif d’Avignon en 1972, son atelier est installé à Le Pontet.

Pour cette exposition de sculptures monumentales dynamiques de l’été 2009 dans les jardins de la Bastide Rose, au pied du Musée Pierre Salinger, Raphaël Mognetti nous propose, à travers des variations autour du métal, des esthétiques multiples, entre ondulations et rythmes enlevés, entre phrases intimes et grands espaces, en tous les cas jamais de sculptures silencieuses.


Extraits du dossier de presse, voir la suite sur http://www.pierresalinger.org/

 

 

 

Raphaël Mognetti dans son atelier, en 2008

 

 

Du 26 juin au 28 septembre 2009

Fondation  Pierre et Poppy Salinger

La Bastide Rose - 84250 Le Thor

 

Les sites des artistes :


http://www.raphaelmognetti.com/

 

http://www.grobet.ch/


 


_______________________________________________

 

Une rétrospective Calder est organisée au Centre Ponpidou :

Les années parisiennes, 1926-1933

Du 18 mars - 20 juillet 2009 - 11h00 - 23h00

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 14:36

Fleurs de Silence, 2009 œuvre sur panneau 122x125 cm

Dans cette nouvelle exposition, Fabrice Rebeyrolle développe une thématique florale dont les titres

« en fleur du jardin clair »,  « dans le lait de la lumière », « soleils noirs »… reflètent la rencontre entre métier

et réflexion, existence et spiritualité.

Etranges fleurs en vérité, émergence romantique de l’imaginaire, poétique des mots, hymne à la peinture […]

 

 



                                    Soleils noirs, 2009 œuvre sur papier 152 x 138 cm

 

 


 

Exposition du 12 juin au 18 juillet 2009

Galerie Marie-José Degrelle

11 rue Goïot 51100 Reims

03 26 24 30 14

 

www.galerie-m-j-d.fr


Partager cet article
Repost0