Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 10:08

Estelle Jourdain expose ses photographies au musée Requien, 67 rue Joseph Vernet à Avignon, du 7 mai au 28 août 2010.

ESTELL~1

 

"Cette exposition regroupe des photographies, choisies dans mon répertoire ou crées pour le lieu.
Ces images sont en relation étroite avec le Muséum Requien : le minéral, l’espace et l’humain.

Le lien - et par là même la séparation - est le fil conducteur de mon cheminement.

Cet « entre-deux » est celui où peuvent se rencontrer les contraires, les complémentaires :

un vide, un silence où tout est possible.

Je pose un regard intuitif sur le Monde.

J’observe et j’extrais.

J’aborde ensuite les « liens » qui existent dans la nature et ceux que nous entretenons avec elle."

E.Jourdain

 

www.estelle-jourdain.fr


Le dialogue entre photographies et vitrines se fait par le rapprochement direct,

12-0510-013.jpg

ou le reflet,


12 0510 009

 

et nous plonge au cœur de la nature, de notre nature, notre universalité en nous plaçant ainsi au milieu des témoins du passé de notre planète.


 

Samedi 15 mai 2010 : Nuit européenne des Musées


Partager cet article
Repost0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 08:44

Une nouvelle salle vient d'ouvrir au musée Calvet,  le 10 mai 2010,

 

09 0510 029

 

Consacrée à l'art du XXème siècle elle présente des oœuvres provenant des donations de Victor Martin en 1987, d'Émile Joseph Rignault en 1946  ainsi que de l'État. Les grands courants de la peinture du début du siècle et de l'entre deux guerre sont représentés, avec des toiles de Pierre Ambrogiani, Bonnard, Maurice Denis, Dufy, Laure Garcin, Albert Gleizes, Alfred Lesbros, Modigliani, Rouault, Soutine, Utrillo, Vlaminck ; ou plus contemporains comme Joe Downing, Colette Richarme...

Auguste Chabaud, installé à Graveson dans la dernière partie de sa vie est bien représenté avec plusieurs toiles provenant de la collection de Victor Martin.

09-0510-057.jpg

"Les arènes d'Arles" - A.Chabaud

 

La salle présente aussi "La femme en noir", qui avait permis à Ibrahim Shahda de remporter le prix de peinture du festival d'Avignon en 1958.

16-05-10-007.jpg

Samedi 15 mai 2010 : Nuit européenne des Musées

Partager cet article
Repost0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 08:51

Dans l'esprit des objets introuvables de Carelman et d'Oulipo (la référence est affichée), les objets rêvés de Régine Lathus et Franck Sotelo, apportent l'insolite et juste ce qu'il faut de décalage par rapport à notre quotidien souvent tristounet.

Créés sur des jeux de mots, 365 objets, un par jour, dont certains sont encore en cours de réalisation. L'exposition à la Médiathèque Ceccano, rue Laboureur à Avignon, présente 80 de ces objets,

depuis le château de fables,

13-03-10-001.jpg

jusqu'à l'arrêt aux pages, en passant par autant de haltes hilarantes et poétiques.

 

13-03-10.jpg

Les deux artistes devant le seiche serviette (pas encore né).

 

09-03-10-003.jpg


"Un art toujours foisonnant et jubilatoire", à déguster tous les jours, sauf le dimanche, de 12h30 à 18 heures et de 10 heures à 18 heures les mercredi et samedi. Jusqu'au 27 mars 2010.

Un site pour les retrouver :

www.33fevrier.com


Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 21:29

 

Claudine Drai est plasticienne. Elle invente des mondes dans lesquels des personnages de papier, fragiles, s'agitent en foules denses aux grands mouvements figés dans un espace clos.

Emmanuel Serafini, directeur des Hivernales, a découvert son travail et lui a demandé de concevoir l'affiche pour la saison de février 2010.

Les visuels seront tirés de photographies de l'œuvre ci-dessous :

 

affiche-Hivernales.jpg

Le programme, une fois déplié se transformera en une affiche.

Les mondes de Claudine Drai croisent celui de la danse, comme dans une évidence. Le mouvement est dans chacune des sculptures, toutes semblables et pourtant uniques, comme dans les figures qu'elles dessinent.

 

02-02-10-021.jpg

 

 

 

Danseurs d'éternité, universels, ils touchent au plus profond de nos émotions et de notre mémoire, racontant toutes les histoires qui se murmurent depuis l'aube des temps. Une mise en scène de tous les mystères.

 

 

02-02-10-016.jpg

 

Claudine Drai, lors du vernissage, le mardi 2 février 2010


Exposition jusqu'au 28 février 2010

 

 

F.DUMON

4 février 2010

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:17



L'artiste plasticien Patrick Corillon présente « la Meuse obscure » premier tableau de la trilogie du "Diable abandonné" au théâtre des Doms. 

Pour plus de détails sur son travail de création théâtrale, le mieux est de consulter son site :

http://www.corillon.org/theatre/diableAbandonne1/diableFrameSetFR.html


Et il expose à la Galerie 16 10

10 rue Portail Magnanen – 84000 Avignon


 

Dans l'univers de Patrik Corillon « Les mots sont des lieux, une maison où l'on peut vivre ; une forêt où l'on risque de se perdre. » Les personnages inventés laissent derrière eux des traces matérielles,

comme cette carte envoyée par Oskar Serti à ses amis lors de ses voyages :

 

 

 

 

 

Les livres permettent de poursuivre l'aventure dans l'imaginaire d'un "orfèvre" qui nous projète dans une "véritable dimension poétique".

 

Citations empruntées au site de Patrick Corillon, dossier de presse.

Partager cet article
Repost0