Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2022 4 06 /01 /janvier /2022 15:11
Lettre d'information du mois de janvier 2022

DANS LE RETROVISEUR

 

2004

 

IMAGES EN ITINERANCE

Voyages d'images pour tisser le lien

 

 

Milomir KOVACEVIC  -   Klavdij SLUBAN

 Benjamin GEMINEL  et  Caroline VAILLANT 
 

Exposition de photos autour de 3  " cheminements "

 

- Sarajevo pendant le siège avec M. KOVACEVIC

- Cuba/Caraïbes en dehors des sentiers touristiques avec K. SLUBAN

- Les Balkans par 2 jeunes français en itinérance :  B. GEMINEL et C.VAILLANT


Le lien étant une même écharpe tricotée à chaque étape, par des habitants rencontrés.

Lettre d'information du mois de janvier 2022

 

Témoignage d'une visiteuse de l'exposition

 
Je me souviens que Milomir Kovacevic proposait des photos de Sarajevo pendant la guerre où l'on voyait que la vie culturelle continuait malgré les bombardements, malgré les coupures de courant : concerts, lectures, expositions, etc.
 
Je me souviens qu'il avait souhaité restituer cette ambiance le soir du vernissage en disposant des bougies orthodoxes (celles qui sont longues et fines) près des photos ; je me souviens qu'il avait été très difficile d'en trouver et qu'il avait fallu aller jusqu'à Marseille !
 
Je me souviens qu'un violoncelliste jouait tout seul, au milieu de la foule du vernissage, comme au milieu des ruines de Sarajevo.
 
Je me souviens que le travail de Caroline Vaillant s'appelait "Voulez-vous tricoter avec moi ?" : Elle avait parcouru les Balkans en proposant à des femmes, des hommes, des adultes, des enfants, des personnes âgées de tricoter avec elle.
 
Je me souviens que la valise avec l'écharpe commencée dans les Balkans et les pelotes de laine étaient dans l'exposition, à disposition des visiteurs.
 
Je me souviens que beaucoup de visiteuses s'en étaient emparé et cela avait été l'occasion pour certaines d'évoquer des moments doux et nostalgiques avec leur mère, leur grand-mère...
 
Je me souviens que des groupes de jeunes filles étaient venus et revenus pour bénéficier des rudiments de tricot prodigués par certaines "gardiennes" de la MAC'A !
 
Rien que ce travail justifiait le titre de l'exposition : "Voyages d'images pour tisser le lien"...
Yolande Renoud-Grappin

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de janvier 2022

Parce que les tatouages sont notre histoire / Héloïse Guay de Bellissen

R. Laffont 2019.- 174 p.- 18 €

 

Un livre inclassable, constitué d’anecdotes personnelles de l’auteur, tatouée elle-même ou entendues dans le salon de tatouage de son mari, de contes traditionnels ou de portraits de personnes célèbres tatouées. Au-delà de la mode actuelle, il nous fait prendre conscience de la signification profonde de ce geste rituel, mêlant la vie et la mort : «un tatouage, c’est marquer un événement dans la chair, et pouvoir le relire, comme un livre».

 

LA VIDEO

LE BONUS

 

Comme promis nous dévoilons une partie de notre exposition printanière qui se déroulera du 5 au 27 mars au Cloître Saint-Louis d'Avignon.

 

Et cette année, dans le même temps, les mêmes artistes exposeront à la Chapelle du Collège à Carpentras du 4 au 26 mars 2022.

 

En février, nous vous en dirons d'avantage sur les 8 artistes sélectionnées.

 

Lettre d'information du mois de janvier 2022

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 08:50

BONJOUR !

 

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques :

 
- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.
 
- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort.
 
- La vidéo Il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2003

 

 

Lettre d'information décembre 2021

 

François BRUETSCHY , né en 1938 à Strasbourg.

 

Inspiré par ses parcours initiatiques dans la nature (Drôme provençale), il nous propose une peinture non figurative, empreinte d'une riche géométrie faite de rythmes réguliers et de cassures aléatoires dans une palette sensible et harmonieuse.

Avec ses paysages de vues aériennes ou de visions scientifiques, l'artiste nous invite dans son intimité créatrice.
 

La réalité figurative, voire l'anecdote s'absentent. Le peintre ne conserve que les schèmes essentiels qui régissent sa vision. C'est à travers eux que nous est offerte la possibilité de revivre le tableau, chacun à sa guise. Cette pudeur de l'artiste, qui consiste à ne pas forcer le sens de l'œuvre, nous laisse libre de nos interprétations multiples, libre de l'ancrer ou pas dans ce qui rassure ou d'accepter le principe d'ouverture et de liberté.

 

François BRUETSCHY / http://alsace-collections.fr/Monographie%20Francois%20Bruetschy.html

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information décembre 2021
 
"Si les tableaux de Paul Cézanne ramènent Charles Juliet sur les lieux de sa propre adolescence, ils provoquent aussi en lui un questionnement sur la création, qu’elle soit celle du peintre ou celle de l’écrivain. Ce livre est un face-à-face troublant entre deux œuvres, il est aussi un échange, un dialogue entre deux solitudes tendues vers l’autre et vers la vérité, au-delà du temps, au-delà de la mort."

 

 

LA VIDEO

 

Visitez l'exposition "Elles font l'abstraction" comme si vous y étiez !

Une occasion unique de découvrir le rôle fondamental joué par les femmes dans le développement de l'abstraction, à travers 106 artistes et plus de 500 œuvres datées des années 1860 aux années 1980. Une visite exclusive en compagnie de Christine MACEL, commissaire de l'exposition.

 

👁️‍🗨️Regardez : https://www.youtube.com/watch?v=ZRvx7SvcZzY&t=17s

 

 

La MAC'A vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 14:37

BONJOUR !

 

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et un bonus. 

 
- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.
 
- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !
 
- La vidéo Il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

DANS LE RETROVISEUR

51 artistes édités par Eric LINARD

51 artistes édités par Eric LINARD

 

2002

 

Eric LINARD éditeur

Eric LINARD éditeur

C'est en 1970 qu'Eric LINARD commence à éditer des estampes dans son atelier "2A", en Alsace.

En 1996, il installe ses ateliers et sa galerie en Provence pour se consacrer à la lithographie et la sérigraphie. 

De nombreux artistes locaux, nationaux et internationaux viennent y travailler, de la conception à la finition de leurs estampes.

Du 11 janvier au 20 mars 2002, la MAC'A a exposé les estampes de 51 artistes sélectionnés pour l'occasion.

 

Eric LINARD Editions

Le Val des Nymphes

26700 LA GARDE ADHEMAR

 

 

LE LIVRE DU MOIS

 

 

Lettre d'information novembre 2021

 

Sans Picasso

Dora Maar à Ménerbes

 texte de Stephan Lévy-Kuentz  

photos: Jérôme de Staël

 

Dora Maar fut l’une des victimes de « l’ogre Picasso » : elle ne se remit jamais de leur séparation et finit ses jours dans la maison qu’il lui avait offerte à Ménerbes, en cadeau de rupture.

 L’auteur imagine sa vie solitaire et repliée sur elle-même, au milieu de ses souvenirs. Jérôme de Staël, fils du peintre Nicolas de Staël, voisin à Ménerbes, a connu Dora : cela se ressent dans ses photographies qui ponctuent le texte avec délicatesse et émotion.

 

LA VIDEO

 

 

 

Découvrez l'exposition Dora Maar comme si vous y étiez ! Une occasion unique de se retrouver au plus près des œuvres de cette artiste accomplie, libre et indépendante. Une visite exceptionnelle en compagnie de Damarice Amao et Karolina Ziebinska-Lewandowska, commissaires de l’exposition.

 Dora Maar L'exposition, organisée par le Centre Pompidou du 5 juin au 29 juillet 2019.

 

Pour voir la vidéo, faire un copier / coller du lien ci-dessous :

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=tSGm8czwELw

 

 

 

 

 

 

 

 

LE BONUS

 

 

Cloître Saint Louis / Avignon - septembre 2021


Entrez dans le silence de l'acte créateur

 

Performance durant l'exposition « A deux au jardin, de fer et de papier »

 

Lettre d'information novembre 2021
Lettre d'information novembre 2021
Lettre d'information novembre 2021

 

André MOREL : Témoignage

 

C'est l'invite perçue, c'est le partage vécu lors de la performance réalisée le 11 septembre 2021 par les deux artistes invitées par la MAC'A.

Et tout a contribué à ce moment d'intense communion.

D'abord, l'atmosphère à la géométrie épurée de la salle du cloître qui ne distrait pas le regard. Puis les correspondances entre les œuvres exposées – la calligraphie minutieuse des arbres de Christine Dabadie-Fabreguettes sur de longilignes kakémonos et les sculptures suggestives d'animaux stylisés en métal brut de Sybille Friedel.

Ensuite, l'attention sans faille de la trentaine de participants au sens fort du terme, prêts pour la cérémonie.

Enfin, le décor, une très grande feuille blanche rectangulaire reposant sur un support protecteur noir posé à même le sol.

La célébration peut commencer.

Les deux officiantes, en noir et blanc, prennent place. Une même concentration mais deux personnalités dissemblables de par leur physique et leur attitude face à l'acte en devenir. S. Friedel, imposante et hiératique. C. Dabadie-Fabreguettes, menue et main au menton comme un Penseur de Rodin qui se serait mis debout.

Un long temps, elles observent, sans un mot, sans un bruit alentour. Temps de la gestation.

Soudain - qu'importe que ce soit l'une ou l'autre - la main a plongé un imposant pinceau dans l'encre, l'a posé sur le papier et le premier signe apparaît, comme remonté des profondeurs secrètes de la grande feuille.

Et la chorégraphie commence.

A tour de rôle, l'une inscrit une courbe, des pointillés, une sorte de cercle, tantôt à peine trace, tantôt épaisseur voulue. L'autre s'empare de l'espace nouveau créé par le calligramme, le prolonge, s'en éloigne, y reviendra, chaque geste transformant la respiration entre les volutes, les chemins esquissés, chaque apport enrichissant et bousculant l'imaginaire des artistes mais aussi du public.

Et l'on est aspiré. Plus rien n'existe que l'attente de la forme à venir dans ce temps suspendu.

Plus tard, lorsqu'elles se figent après un dernier regard de connivence, on applaudit.

C'est le code du remerciement. On aurait pu garder le silence pour prolonger la magie de cette performance. Hors du quotidien chronophage.

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 16:32

BONJOUR ! Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et un bonus. 

 
- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.
 
- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !
 
- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2001

LETTRE D'INFORMATION D'OCTOBRE 2021

Gérard TITUS CARMEL est né en 1942.

Après des études de gravure à l'écoule BOULLE, il s'affirme comme dessinateur et graveur. Travaillant par séries autour d'un objet ou d'un thème, il analyse d'abord les processus de décomposition et d'usure des formes.

Il présente sa première exposition personnelle en 1964.

Dans les années 80, il revient à la peinture. Il a illustré nombre d'ouvrages de poètes et d'écrivains, et il est lui-même l'auteur d'une cinquantaine de livres : récits, essais, recueils de poèmes, écrits sur l'art.

Il a réalisé des œuvres monumentales pour le Ministère des Finances à Paris.

LETTRE D'INFORMATION D'OCTOBRE 2021

 

LE LIVRE DU MOIS

 

 

LETTRE D'INFORMATION D'OCTOBRE 2021

 

Et devant moi la liberté : journal imaginaire de Charlotte PERRIAND / Virginie MOUZAT.- Flammarion, 2019.- 299 p.- 19 €

 Ce journal imaginaire nous fait découvrir la vie riche et passionnante de Charlotte PERRIAND, architecte et designer qui a traversé tout le XXème siècle ; il met très justement en lumière l’originalité de son travail, longtemps occulté par l’ombre de Le Corbusier, et lui redonne une place centrale.
 

 

LA VIDEO

 

En avant première de la future biennale de Lyon, notre association vous invite à découvrir l'interview des deux commissaires désignés pour cette 16ème édition qui fêtera également son trentième anniversaire.

Fidèle à cet évènement, la MAC'A vous proposera une sortie "spéciale biennale Lyon 2022" qui aura lieu le dernier week-end de septembre 2022.

Retenez d'ores et déjà  cette date.

 

 

 

LE BONUS

 

 

A Bientôt !

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 07:35

 

A DEUX AU JARDIN ... DE FER ET DE PAPIER

 

 

Comment ne pas vous parler de notre exposition d'art contemporain qui présente actuellement la complicité de deux artistes calligraphes :

 

Mme Christine Dabadie-Fabreguettes et Mme Sybille Friedel 

 

L'exposition a lieu dans le magnifique espace du Cloître Saint Louis d'Avignon, ouvert à tout public de 14H à 18H et ce, jusqu'au 19 septembre prochain.

 

 

Voici quelques photos offertes par Marc Peyret et Yoan Loudet

Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021

 

Le jeune public quant à lui, a pu bénéficier d'une visite animée par la conteuse, Mme Monique Lefebvre qui, à travers des textes et des contes, a su les intéresser et les sensibiliser à la calligraphie et la sculpture. 

 

 

Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021
Lettre d'information de septembre 2021

 

 

Dans le rétroviseur

 

 

 

Lettre d'information de septembre 2021

 

Et pour celles et ceux qui n'ont pas eu l'occasion de voir la précédente exposition de la MAC'A qui, malheureusement,  n'a duré que 7 jours en mars 2020, voici une captation réalisée par le vidéaste Alex Gauvin.

 

Pour visualiser cette captation, copier le lien ci-dessous 

 

https://youtu.be/gB9Y0adBWaw

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0