Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2023 4 19 /01 /janvier /2023 17:39
Lettre d'information de janvier 2023

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

DANS LE RETROVISEUR

 

année 2012

Lettre d'information de janvier 2023

 

"L'exposition "Conversation" met en scène peintures et installations, art plastique et architecture.

 

Elle révèle ce qui nous rapproche mais également ce qui nous différencie. Nous avons en commun une fascination pour l'espace, un intérêt certain pour l'architecture mais nous avons choisi des moyens différents pour nous exprimer.

 

L'une est restée fidèle à une certaine "tradition", celle de la peinture ; l'autre a fait le choix de quitter le cadre de la toile u de la sculpture pour investir la totalité de l'espace.

 

L'un comme l'autre nous traduisons dans notre travail, les doutes et les différentes interrogations qui traversent l'art d'aujourd'hui.

 

Nous avons fait le choix pour cette exposition 2012, intitulée "Conversation", de nous imprégner de l'espace du Cloître saint Louis afin de le réécrire.

 

Notre dialogue, nos oeuvres se confrontent en résonnance avec ce lieu."

 

Anne SAUSSOIS et Eric VASSAL

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

 

 

Lettre d'information de janvier 2023

Vivian Maier révélée : enquête sur une femme libre / Ann Marks ; trad. de l’américain par Cécile Leclère.- Delpire, 2021.- 336 p.- 29 €

 

Vivian Maier travailla pendant près de 40 ans comme bonne d’enfants et prit des centaines de milliers de photographies, pour la plupart non développées. Son œuvre fut découverte après sa mort, et la place maintenant parmi les représentants les plus illustres de la photographie humaniste du milieu du XXème siècle. Après des années d’enquête, d’interviews, de recherche dans les archives, Ann Marks reconstitue le parcours de Vivian Maier, en remontant même sa généalogie.

Cette biographie, passionnante et largement illustrée, se lit comme un roman !

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2022 3 07 /12 /décembre /2022 15:23

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2011

Lettre d'information du mois de décembre 2022

La MAC'A, en collaboration avec les galeries Annie Lagier de l'Isle sur la Sorgue et Martagon de Malaucène a présenté les œuvres de 23 artistes plasticiens autour du dessin contemporain.

 

Répartition des artistes par étages

 

Rez-de-chaussée

Curt Asker

Michel Houssin

Pascal Simonet

Christian Valverde

Claude Viallat

 

1er étage

Isa Barbier

Michel Barjol

Martin Caminiti

Frédéric Guinot

Lina Jabbour

Guy Le Meaux

Danièle Orcier

Anne-Marie-Pécheur

Mâkhi Xénakis

Claude Viallat

 

2ème étage

Christine Crozat

René Guiffrey

Sandra D.Lecoq

Franck Lestard

Sylvie Maurice

Didier Petit

Etienne Pressager

Xavier Spatafora

Marie-Pierre Thiébaut

 

Des visites commentées par Jean-Claude Roure ont  permis de découvrir les oeuvres et les artistes.

 

12 03 11 011

 

 

Tandis que Monique Lefèvre proposait des lectures et des contes adaptés à l'exposition et au public (adultes et enfants)

 

27-03-11-031.jpg

 

24 03 11 071

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de décembre 2022

Caché dans la maison des fous / Didier Daeninckx.- B. Doucey, 2015.- (Sur le fil).- 118 p.- 14,50 €

En 1943, Denise Glaser, juive et résistante, vient se cacher dans un asile psychiatrique en Lozère ; les médecins ont des méthodes de traitement d’avant-garde et valorisent notamment les productions plastiques des malades. Eluard et sa femme viendront aussi passer quelque temps dans ce lieu et ce sera l’occasion, pour le poète, de découvrir ce qu’on appellera l’art brut…

Comme toujours avec Daeninckx, un roman très documenté permettant de découvrir un aspect méconnu et intéressant de l’Histoire.

Existe aussi en version poche en Folio Gallimard (5,90 €)

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

Toute l'équipe de la MAC'A vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d'année et vous dit ...

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 14:07

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

 

2010

Lettre d'information du mois de novembre 2022

Lorsque Daniel GROBET voit une œuvre du sculpteur Alexander Calder à la Fondation MAEGHT  dans le sud de la France en 1974, il découvre sa vocation :

 

"Il m'a semblé que ce travail d'équilibre pouvait devenir le mien, ou mieux encore, il aurait toujours pu l'être."

 

Cette compréhension profonde de l'équilibre qui lui a été révélée a alimenté ses recherches. Il s'est rendu compte que l'expression de l'intimité, de la dualité, de la résonance entre les personnes devient encore plus claire en travaillant avec des formes simples : lignes droites, courbes, cercles. ..

Bien que son parcours qui a changé sa vie soit venu de Calder, le parcours de Daniel GROBET est très différent, original et personnel. Les éléments de la sculpture se superposent simplement en équilibre tout en recherchant l'esthétique du mobile dans sa globalité.

 

" Pour moi, l'équilibre crée le mouvement, le mouvement une transformation de la vision de l'objet, qui devient une forme animée dans l'espace. En fait, je ne modélise pas le fer, je le plie, je le tord, je le martèle et en reliant et en harmonisant les lignes j'essaie de façonner l'espace."

 

Les recherches de Daniel GROBET portent sur les limites du possible dans ce domaine. L'expérience lui montre que la limite n'est pas le déséquilibre de la sculpture, mais la nécessité d'un poids exceptionnel pour maintenir l'ensemble en équilibre. Comme cela se produit simplement, facilement et précisément dans notre système solaire et dans tout ce qui nous entoure naturellement.

 

 

 

Lettre d'information du mois de novembre 2022
Lettre d'information du mois de novembre 2022

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de novembre 2022

L’Art contemporain par les femmes / Pascale Le Thorel.- Larousse, 2022.- 239 p. ; 29 cm.- 29,90 €

Ce documentaire présente, de manière alphabétique, 50 artistes contemporaines, des années 60 à nos jours.

Pour chacune d’entre elles : une biographie succincte, ses sources d’inspiration, ses œuvres principales, dont l’une reproduite en pleine page.

On y retrouve Marina Abramovic, Sophie Calle, Nan Goldin, Rebecca Horn, Eva Jospin, Yayoi Kusama, Annette Messager, Orlan, etc. mais également des artistes à découvrir, d’autres continents que l’Europe ou l’Amérique.

Un ouvrage intéressant !

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

La Biennale 𝒎𝒂𝒏𝒊𝒇𝒆𝒔𝒕𝒐 𝒐𝒇 𝒇𝒓𝒂𝒈𝒊𝒍𝒊𝒕𝒚 a ouvert ses portes ! Plus de 200 artistes Dans 12 lieux Du 14 septembre au 31 décembre 2022.

 

Plusieurs membres de la MAC'A on eu la chance de s'y rendre le week-end dernier et ce fut une très belle découverte.

 

Ce mois-ci, nous vous proposons 4 mini vidéos qui nous donnent quelques informations sur la biennale d'art contemporain de Lyon et sûrement l'envie de vous y rendre...

 

A découvrir de vos propres yeux ! 👀 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 16:17

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2009

Lettre d'information du mois d'octobre 2022

Odile de Frayssinet / sculpture et Fabrice Rebeyrolle  / peinture

Deux créateurs, deux pratiques distinctes, un lieu : Odile de Frayssinet et Fabrice Rebeyrolles  associent leurs oeuvres selon une scénographie en trois séquences, rythme dont décident les espaces monumentaux du Cloître Saint Louis. Il ne s'agit pas ici d'une rencontre de circonstance où la sculpture servirait de faire valoir à la peinture , voire l'inverse : l'art contemporain se joue des frontières.

Chacun à "sa matière", les  deux artistes transposent les éléments premiers - Terre et Eau, Air, Feu - dans une alchimie de l'imaginaire et du visible...

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois d'octobre 2022

Je suis Jeanne Hébuterne / Olivia Elkaim.- Stock.- 239 p.- 19 €

Jeanne Hébuterne, jeune bourgeoise, croise le peintre Modigliani dans un escalier, et ce sera alors pour elle l’amour fou pour un être faible, infidèle, alcoolique, tuberculeux… Elle acceptera tout, la misère, les privations, les humiliations, et ira jusqu’au bout (jusqu’à la mort) pour cette passion qui la consume, malgré l’aide et l’affection de sa famille qui ne l’a jamais abandonnée.

Un destin tragique, qui émeut par sa violence et son aspect inéluctable.

A lire, absolument !

(existe aussi en édition de poche chez Points à 6,80 €)

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

Certains d'entre nous ont eu la joie de visiter la Ribaute à Barjac, la fondation Anselm Kiefer, lieu ouvert à la visite jusqu'à la fin du mois d'octobre 2022.

Pour ceux qui n'ont pu obtenir de réservation et qui devront attendre l'année prochaine, voici une vidéo d'une interview de l'artiste par le commissaire de l'exposition Chris Dercon lors de l'ouverture de l'exposition "Fur  Paul Celan" au Grand Palais Ephémère de décembre 2021 à janvier 2022.

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2022 2 20 /09 /septembre /2022 14:01

Après deux mois de vacances, voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2008

 

lettre d'information du mois de septembre 2022

Pourquoi « QUOI DE NEUF ?

 

Parce qu’en 2008, la MAC’A, en tant que découvreur de talents, a fait le choix d’exposer la jeune création s’exprimant par divers mediums.

 

Ils ont entre 25 et 33 ans. Ils sont onze. Ils nous proposent un univers perturbant et autodestructeur, éclaté et tordu, délires incertains à travers des frivolités sans complexe, humour corrosif, ridicule et magnificence, pour basculer dans un monde autre…

 

Abdelkader Benchamma - dessin

Certains se souviennent peut-être de son « dessin pensé comme une écriture ». Depuis, il a parcouru bien du chemin et mène aujourd’hui une carrière internationale. On a pu apprécier son évolution et la qualité de son travail lors de l’exposition à la Collection Lambert à l’automne/hiver dernier.

 

Rémi Bragard - installations
« ...interrogeant ses critères de définition, ainsi que les postulats devenus classiques du ready-made, ses constructions éphémères modélisent le réel à la façon d’un jeu meccano ».

 

Armelle Caron - dessin
« Le geste, direct incarné dans le motif, graphique, décoratif, littéraire. Ces signes offrent une première lecture que l’artiste s'empresse alors de contredire, d'enrichir.
Tout se joue dans l'écart créé entre ce que le "lecteur" croit voir et ce que l'artiste compose ».

 

Camille Cloutier peinture, dessin
« De l’humour noir-pingouin, de l’énergie rose-salami, de la frivolité sans complexe : une
insouciance vert-martien, Camille fait le plein de couleurs. (...) Libérer des correspondances insolites entre des choses, des formes, des couleurs, des mots et des délires à l’issue incertaine ».

 

Pablo Garcia - dessin
« Mon travail part d’un questionnement sur la mémoire collective. Mes créations ont jusqu’à maintenant traité du comment traduire la présence de l’absence dans les lieux d’Histoire, produire une image de mémoire, d’un passé qui se dissipe peu à peu ».

 

Suzy Lelièvresculpture
« Je poursuis ma thématique du renversement en envisageant des sculptures d'objets détournés dépourvus de fonctionnalité et de finalité, en leur conférant un pouvoir d'annihilation ».

 

Eirini Linardaki/Vincent Parisot - vidéo
« Historiquement, le discours de l'absence est tenu par la Femme : la Femme est sédentaire, l'Homme est chasseur, voyageur ; la Femme est fidèle (elle attend), l'Homme est coureur (il navigue, il drague) ». Roland Barthes

 

Minori Matsuoka - vidéo
« Je fabrique des récits avec des sculptures hétéroclites qui traitent du désir et de la peur...Du réel nous basculons dans un monde autre... J’interroge les relations entre les humains et les objets. Attirance, repoussement, attachement et appréhension ».

 

Mathilde Rousseau - vidéo

« Je travaille sur la mise en scène d’images épurées qui rendent un univers tendu, angoissant ou, au contraire, burlesque. Mes personnages sont toujours seuls, repliés dans une intériorité impénétrable ».

 

Charlotte Wallet - vidéo performance
« Mon travail s’est toujours initié dans une recherche performative, il s’articule en deux temps, le réel et le différé, la performance et la vidéo. Je considère le corps comme une matière première ».

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

 

lettre d'information du mois de septembre 2022

Le Miracle du dessin selon Ernest Pignon-Ernest / Gérard Mordillat.- HD ateliers Henry Dougier, 2022.-115 p.- (Le Roman d’un chef d’œuvre).-12,90 €

Ce livre, petit par son format et son prix, est une étude très riche et sensible du travail d’Ernest Pignon-Ernest. A partir du « Portrait de Pasolini portant son cadavre », mais aussi d’autres œuvres, il explore l’univers de l’artiste : sa technique si particulière, mais surtout ses convictions et le sens donné à son travail qui n’est pas qu’esthétique. L’œuvre est au final l’interaction entre l’image et le lieu où elle est placée ; ainsi que l’écrit Gérard Mordillat, « Ernest Pignon-Ernest dessine politiquement le monde ».

Ce livre aurait été une introduction parfaite à la grande rétrospective proposée au Palais des Papes en 2019…

Dans la même collection, on peut retrouver des ouvrages consacrés à Edward Hopper, Georgia O’Keefe, Gérard Garouste ou Niki de Saint-Phalle.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LES  VIDEOS

 

 

 

Manifesto of fragility

 

C'est le thème de la biennale d'Art Contemporain de Lyon qui a débuté ce 15 septembre.

A ce sujet, en octobre 2021, nous vous présentions en avant première l'interview des deux commissaires d'exposition.

Aujourd'hui, en préambule de notre sortie de novembre, voici celle de Nadia Kaabi-Linke, artiste présente à l'usine Fagor. 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
15 juin 2022 3 15 /06 /juin /2022 15:09

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. et en BONUS nous vous proposons la vidéo d'un artiste que nous aimons beaucoup et que la MAC'A a exposé en 2018.

 

DANS LE RETROVISEUR

2007

Lettre d'information du mois de juin 2022

Que voir ? Que penser face aux peintures de Jan ARONS ?

 

S'agit-il de peintures ? Est-ce un peintre qui déborde son art, sa discipline, est-ce un sculpteur ou est-il encore autre chose ?

Jan ARONS est présenté par la critique officielle comme l'un des jeunes pionniers de la peinture hollandaise.

 

C'est d'abord une rétrospective de 40 années de création tout en puissance sur les 3 niveaux du Cltre Saint Louis d’Avignon.

 

Dans une première période, Il accumule sur ses toiles des reliefs impressionnants de  matière qui vont créer une nouvelle dimension, un nouvel espace imaginaire et pictural. Le désir de montrer la complexité du monde est à l'origine de cette recherche.

 

Une autre période dans laquelle une fracture apparaît où l’empâtement, les volumes, coexistent avec de grands aplats introduisant un nouveau rapport entre couleur et lumière.

 

Une période de transition confirme la construction du support comme objet, partie intégrante du tableau. Des assemblages de bois remplacent peu à peu les épaisseurs de peintures.

 

Lorsqu'il découvre à proximité d'Avignon l'abbaye troglodyte de St Roman et ses tombes creusées en forme de corps humains ; celles-ci retiennent les eaux de pluies, leur surface liquide agit alors comme un miroir où fusionnent des espaces réfractés et multiples. Il construit alors un parallélépipède constitué de 6 miroirs reflétant tout l'environnement, réunissant des espaces fragmentés en un seul objet (héritage direct des premières années de travail).

 

Ensuite, de nombreuses modifications du support autorisent l'installation directe des tableaux sur le sol brouillant en ce qui les concerne toute catégorie esthétique courante.

 

Enfin les dernières œuvres sont plus petites, planes ou légèrement bombées, ajourées, découpées, fendues à l'image du grand thème qu'elles abordent : la perte de l'humain.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de juin 2022

Art contemporain : ce qu’il doit aux chefs-d’œuvre du passé / Elisabeth Couturier - Flammarion, 2022.- 223 p.- 24,90 €

Contrairement aux idées reçues, l’artiste contemporain s’inspire volontiers des chefs-d’œuvre du passé. Avec ce livre, Élisabeth Couturier effectue une traversée de l’histoire de l’art, repérant dans une oeuvre actuelle une reprise, un clin d’œil, une citation effectuée vis-à-vis d’un maître ancien (arts gréco-romain, byzantin, médiéval, Renaissance, baroque et rococo, néo-classicisme, réalisme, impressionnisme, etc.).

L’artiste d’aujourd’hui continue ainsi à tisser le fil rouge qui relie les créateurs d’une génération à l’autre, et cela donne lieu à des confrontations visuelles inédites et étonnantes.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

LA VIDEO

Si vous n'avez pas pu voir l'exposition "Sculpture en fête", proposée  en 2021 par la Villa Datris , voici une visite guidée qui vous ravira.

 

LE BONUS

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 14:28

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2006

Lettre d'information du mois de mai 2022

Exposition « Iles déployées » 

 

Louise-Marie CUMONT et Roland ROURE

 

 

Née en 1957, Louise-Marie CUMONT a été formée à la sculpture et à la mosaïque aux Beaux-Arts de Paris et à Carrare en Italie. Elle crée des livres en tissu depuis 1991.

La MAC’A a exposé deux facettes de son travail : les sculptures en marbre ou en association de matériaux divers, inspirées par son séjour à Carrare et pour certaines par son enfance.

A la naissance de son fils, elle réalise qu’elle ne pourra pas continuer à sculpter avec un enfant et se tourne alors vers les livres en tissu : son fils supportait mieux le bruit de la machine à coudre que celui des marteaux, des fraiseuses, des scieuses de pierre…

Réalisés un par un, chaque livre est une pièce unique, assemblage de tissus soigneusement choisis, pour leurs couleurs, leurs touchers et leurs finis. Dans ses livres, elle donne à voir des visages, des expressions, des situations et des rencontres dans un langage universel, un langage qui se passe de mots, chaque page devenant un lieu que chacun raconte.

Au fil des pages, les visages se font et se défont, tantôt masques, tantôt paysages. Pour elle, le tissu est un matériau comme une palette de couleurs et d’impressions graphiques.

 

 

Roland Roure est né en 1940. Après l'école des Arts Appliqués, il travaille dans la maçonnerie et la restauration de maisons. Lors de la naissance de sa fille en 1972, il crée un premier pantin, puis un autre et encore un autre, si bien qu'il les vendra au sortir de son atelier durant le festival d'Avignon. Il exposera ensuite chez Robert Delpire, à Paris, en 1974.

Il se définit comme un "constructeur de machines ludiques, à bruits, à couleurs, à feu d'artifice, à vent, à eau : carnavalesque".

Ses sculptures faites de tôles découpées, de fils de fer tordus, de bois taillé, se mettent en mouvement au moindre souffle d'air et nous révèlent un monde infiniment poétique.

Il décrit lui-même son travail comme une jonglerie entre les souvenirs d'enfance, les pages du dictionnaire et l'art populaire, la chose qui l'émeut le plus.

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de mai 2022

 

Ecrits sur l’art / Emile Zola.- Gallimard, 1991.- (Tel).- 532 p.- 17,50 €

 

«Je hais les cuistres qui nous régentent, les pédants et les ennuyeux qui refusent la vie. Je suis pour les libres manifestations du génie humain. Je crois à une suite continue d'expressions humaines, à une galerie sans fin de tableaux vivants, et je regrette de ne pouvoir vivre toujours pour assister à l'éternelle comédie aux mille actes divers [...]. Autant de sociétés, autant d'œuvres diverses, et les sociétés se transformeront éternellement. Mais les impuissants ne veulent pas agrandir le cadre ; ils ont dressé la liste des œuvres déjà produites, et ont ainsi obtenu une vérité relative dont ils font une vérité absolue. Ne créez pas, imitez. Et voilà pourquoi je hais les gens bêtement graves et les gens bêtement gais, les artistes et les critiques qui veulent sottement faire de la vérité d'hier la vérité d'aujourd'hui. Ils ne comprennent pas que nous marchons et que les paysages changent.»

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
19 avril 2022 2 19 /04 /avril /2022 14:53

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et ... un bonus.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2005

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022

Plasticien, Pierre SURTEL signe depuis 1985 un parcours artistique singulier et sans cesse renouvelé.

 

Ses oeuvres uniques et éphémères sont à chaque fois des oeuvres originales réalisées in situ.

 

Avec pour matières premières la couleur et la lumière, les dispositifs spectaculaires par leur taille et leur ampleur, s'offrent au regard des visiteurs éblouis.

 

Ses installations, par de judicieuses mises en scène, révèlent leurs somptueuses fluorescences, leurs vibrations lumineuses.

 

Avec Pierre SURTEL, il faut s'attendre à tout : la spécificité de son travail, c'est la lumière dans l'éphémère.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

 

Ce mois-ci, nous n’allons pas mettre en avant un livre mais une maison d’édition, Palette, spécialisée dans le livre d’art pour la jeunesse.

Créée en 2004, elle a, à ce jour, publié plus de 350 titres qui s’adressent aussi bien aux tout-petits qu’aux plus grands, voire aux ados-adultes.

Ce sont ces derniers ouvrages que nous souhaitons vous conseiller, notamment ceux consacrés à l’art moderne et à l’art contemporain. Des textes courts mais riches et bien documentés, des illustrations nombreuses et pertinentes : certains titres peuvent tout à fait s’adresser à des adultes curieux qui recherchent une première information, un panorama de qualité, sans vouloir s’infliger un pavé indigeste ou trop pointu.

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022
Lettre d'information du mois d'avril 2022

Quelques titres intéressants :

- Des monographies d’artistes : Andy Warhol, Banksy, Dali, Keith Haring, Niki de Saint-Phalle, Vasarely, Yves Klein…

- Des mouvements : Art brut, Art en mouvements et autres courants du XXème siècle, Body art, Le Grand magasin surréaliste, Hyperréalisme, La Lumière dans l’art contemporain, Les Nouveaux réalistes, Pop art…

- Des genres : Architecture contemporaine, Art urbain, Design, Land art, Photographie contemporaine…

- Sur les relations entre l’art et de grandes thématiques : Art & BD, Art & foot, Art & jeux vidéo, Art & pub, Art & sport, Art & tatouage…

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

 

Centre Pompidou METZ par Joséphine le Gouvello

Evènement artistique de l'année 2011 à l'ouverture du musée.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE BONUS

 

Chers visiteurs de notre blog,

 

Pendant les mois de février et mars derniers, vous avez été plus de 1500 à  suivre  cette belle aventure qu'a été la réalisation de l' exposition "Elles".

 

Merci de votre intérêt et de votre fidélité.

 

Et pourquoi pas devenir nos ambassadeurs auprès de votre entourage en leur indiquant notre blog et Facebook "le regard de la MAC'A"?

 

Notre actualité c'est également, des sorties culturelles mensuelles, des reportages sur les visites de musées et d'ateliers d'artistes, une newsletter mensuelle et bien d'autres choses encore...

 

Lettre d'information du mois d'avril 2022

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2022 4 06 /01 /janvier /2022 15:11
Lettre d'information du mois de janvier 2022

DANS LE RETROVISEUR

 

2004

 

IMAGES EN ITINERANCE

Voyages d'images pour tisser le lien

 

 

Milomir KOVACEVIC  -   Klavdij SLUBAN

 Benjamin GEMINEL  et  Caroline VAILLANT 
 

Exposition de photos autour de 3  " cheminements "

 

- Sarajevo pendant le siège avec M. KOVACEVIC

- Cuba/Caraïbes en dehors des sentiers touristiques avec K. SLUBAN

- Les Balkans par 2 jeunes français en itinérance :  B. GEMINEL et C.VAILLANT


Le lien étant une même écharpe tricotée à chaque étape, par des habitants rencontrés.

Lettre d'information du mois de janvier 2022

 

Témoignage d'une visiteuse de l'exposition

 
Je me souviens que Milomir Kovacevic proposait des photos de Sarajevo pendant la guerre où l'on voyait que la vie culturelle continuait malgré les bombardements, malgré les coupures de courant : concerts, lectures, expositions, etc.
 
Je me souviens qu'il avait souhaité restituer cette ambiance le soir du vernissage en disposant des bougies orthodoxes (celles qui sont longues et fines) près des photos ; je me souviens qu'il avait été très difficile d'en trouver et qu'il avait fallu aller jusqu'à Marseille !
 
Je me souviens qu'un violoncelliste jouait tout seul, au milieu de la foule du vernissage, comme au milieu des ruines de Sarajevo.
 
Je me souviens que le travail de Caroline Vaillant s'appelait "Voulez-vous tricoter avec moi ?" : Elle avait parcouru les Balkans en proposant à des femmes, des hommes, des adultes, des enfants, des personnes âgées de tricoter avec elle.
 
Je me souviens que la valise avec l'écharpe commencée dans les Balkans et les pelotes de laine étaient dans l'exposition, à disposition des visiteurs.
 
Je me souviens que beaucoup de visiteuses s'en étaient emparé et cela avait été l'occasion pour certaines d'évoquer des moments doux et nostalgiques avec leur mère, leur grand-mère...
 
Je me souviens que des groupes de jeunes filles étaient venus et revenus pour bénéficier des rudiments de tricot prodigués par certaines "gardiennes" de la MAC'A !
 
Rien que ce travail justifiait le titre de l'exposition : "Voyages d'images pour tisser le lien"...
Yolande Renoud-Grappin

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de janvier 2022

Parce que les tatouages sont notre histoire / Héloïse Guay de Bellissen

R. Laffont 2019.- 174 p.- 18 €

 

Un livre inclassable, constitué d’anecdotes personnelles de l’auteur, tatouée elle-même ou entendues dans le salon de tatouage de son mari, de contes traditionnels ou de portraits de personnes célèbres tatouées. Au-delà de la mode actuelle, il nous fait prendre conscience de la signification profonde de ce geste rituel, mêlant la vie et la mort : «un tatouage, c’est marquer un événement dans la chair, et pouvoir le relire, comme un livre».

 

LA VIDEO

LE BONUS

 

Comme promis nous dévoilons une partie de notre exposition printanière qui se déroulera du 5 au 27 mars au Cloître Saint-Louis d'Avignon.

 

Et cette année, dans le même temps, les mêmes artistes exposeront à la Chapelle du Collège à Carpentras du 4 au 26 mars 2022.

 

En février, nous vous en dirons d'avantage sur les 8 artistes sélectionnées.

 

Lettre d'information du mois de janvier 2022

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 08:50

BONJOUR !

 

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques :

 
- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.
 
- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort.
 
- La vidéo Il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

DANS LE RETROVISEUR

 

2003

 

 

Lettre d'information décembre 2021

 

François BRUETSCHY , né en 1938 à Strasbourg.

 

Inspiré par ses parcours initiatiques dans la nature (Drôme provençale), il nous propose une peinture non figurative, empreinte d'une riche géométrie faite de rythmes réguliers et de cassures aléatoires dans une palette sensible et harmonieuse.

Avec ses paysages de vues aériennes ou de visions scientifiques, l'artiste nous invite dans son intimité créatrice.
 

La réalité figurative, voire l'anecdote s'absentent. Le peintre ne conserve que les schèmes essentiels qui régissent sa vision. C'est à travers eux que nous est offerte la possibilité de revivre le tableau, chacun à sa guise. Cette pudeur de l'artiste, qui consiste à ne pas forcer le sens de l'œuvre, nous laisse libre de nos interprétations multiples, libre de l'ancrer ou pas dans ce qui rassure ou d'accepter le principe d'ouverture et de liberté.

 

François BRUETSCHY / http://alsace-collections.fr/Monographie%20Francois%20Bruetschy.html

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information décembre 2021
 
"Si les tableaux de Paul Cézanne ramènent Charles Juliet sur les lieux de sa propre adolescence, ils provoquent aussi en lui un questionnement sur la création, qu’elle soit celle du peintre ou celle de l’écrivain. Ce livre est un face-à-face troublant entre deux œuvres, il est aussi un échange, un dialogue entre deux solitudes tendues vers l’autre et vers la vérité, au-delà du temps, au-delà de la mort."

 

 

LA VIDEO

 

Visitez l'exposition "Elles font l'abstraction" comme si vous y étiez !

Une occasion unique de découvrir le rôle fondamental joué par les femmes dans le développement de l'abstraction, à travers 106 artistes et plus de 500 œuvres datées des années 1860 aux années 1980. Une visite exclusive en compagnie de Christine MACEL, commissaire de l'exposition.

 

👁️‍🗨️Regardez : https://www.youtube.com/watch?v=ZRvx7SvcZzY&t=17s

 

 

La MAC'A vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0