Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2024 1 17 /06 /juin /2024 12:03

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2023

 

LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024

 

Avec l’exposition « Émergence », la MAC’A, jouant son rôle de révélateur, a souhaité mettre la lumière sur de nouveaux talents :

Romain Lortal

Pablo Rigault-Béligand

Kent Robinson

Paul Rousseau

Cyprien Schaffner

 

Ils sont cinq jeunes artistes du sud de la France à investir l'Espace du Cloître Saint-Louis, pour présenter leurs œuvres.

Calligraphie, peinture, photo, sculpture, installation et autres approches artistiques, toutes leurs créations s’inscrivent dans l’univers de l’art contemporain. Un univers qui pourra être quelque peu bousculé par l’inventivité et l’audace de cette nouvelle génération de créateurs qui émerge et s’affranchit des codes classiques.

La MAC’A leur a ainsi offert les conditions d’une étape professionnelle significative portée par une diffusion étendue grâce au rendez-vous annuel de son exposition de mars.

LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024
LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024
LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024
LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024
LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024
LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

 LE LIVRE DU MOIS

LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE JUIN 2024

Auteur : Thomas Schlesser  -  Editions : Albin Michel  - 484 pages  prix 22 .90€

Une initiation à la beauté et à la vie en 52 chefs-d'oeuvre.

52 SEMAINES : C'est le temps qui reste à Mona pour découvrir toute la beauté du monde....

Empruntant les regards de Botticelli, Vermeer, Goya, Claudel, Kahlo ou Basquiat, Mona découvre le pouvoir de l'art et apprend le don, le doute, la mélancolie ou la révolte.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

 

 

La MAC'A fait une pose estivale, rendez-vous en septembre. 

 

Bonnes vacances à toutes et à tous !

Partager cet article
Repost0
20 mai 2024 1 20 /05 /mai /2024 11:24

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2022

 

Lettre d'information du mois de mai 2024

Après 2 années perturbées, la Maison des Arts Contemporains d’Avignon renoue avec son habitude printanière d’inviter des artistes à investir le bel espace d’exposition qu’offre le Cloître Saint-Louis à Avignon et cette année, dans le même temps, celui de la Chapelle du Collège à Carpentras.

 

 

Elles étaient huit artistes à exposer dans ces deux lieux d’exception :

 

 

Elizabeth Beraud-Hirschi – Suzette

Ursula Caruel – Montpellier

Mélanie Duchaussoy – Vaison-la-Romaine

Florence Gosset – Mollans-sur-Ouvèze

Ena Lindenbaur – Aubres

Paule Riché – Serres

Ghislaine Thomas – Avignon

Eva Vermeerbergen – Séguret

 

Lettre d'information du mois de mai 2024

Infiniment présentes, infiniment créatives, infiniment imaginatives, parfois énigmatiques, huit femmes nous invitent à découvrir leur univers secret, foisonnement d’idées heureuses.

 

Au gré d’une exposition développée en deux lieux différents, on pourra se laisser emporter, se laisser surprendre, se laisser émerveiller, se laisser émouvoir.

 

Installations originales, étonnantes, ébouriffantes, toiles aux couleurs sombres ou joyeuses, céramiques excentriques, papiers, cartons, végétaux nobles, naturels ou récupérés... Avec la poésie en fil rouge.

 

Daisy Froger-Droz

Commissaire d’exposition

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de mai 2024

Domenica / Patrick et Emmanuel-Alain Raynal.- Albin Michel, 2023.- 237 p.- 19,90 €


 

Elle s’appelait Juliette Lacaze et sa vie fut un véritable roman. Son nom ne vous dit rien ? Et pourtant… : rebaptisée Domenica, mariée à Paul Guillaume, marchand d’art et collectionneur, puis à Jean Walter, elle devint l’icône des années 20.

Les collections d’art constituées grâce à ses deux maris forment la collection permanente « Walter-Guillaume » présentée au Musée de l’Orangerie à Paris : Derain, Renoir, Soutine, Cézanne, Utrillo, Picasso, Marie Laurencin, Matisse, Modigliani et d’autres artistes, soit l'une des plus belles collections européennes de peintures, rassemblant 148 œuvres, des années 1860 aux années 1930.

Ambitieuse, sensuelle, vénale, on la surnomma « la diabolique de l’art » car elle fut suspectée d’avoir contribué à la mort de ses maris ! Cette biographie romancée, racontée par les voix successives des hommes de sa vie, se lit d’une traite et permet de dessiner le portrait d’une femme hors norme.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

 

Avant de découvrir la nouvelle exposition de la VILLA DATRIS ouverte au public depuis le 19 mai 2024 à l'Isle sur la Sorgue, nous vous proposons de revoir celle de 2023 à travers cette courte vidéo.

 

 

A  BIENTÔT !

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2024 2 16 /01 /janvier /2024 14:32

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2020

Lettre d'information de janvier 2024

Sculptures etc.

 

Au commencement, l’espace... Puis vint l’objet... travaillé, formé, malaxé, trituré, compressé, taillé, composé, sculpté... qui devint objet d’art, issu du cheminement intime et de l’imaginaire de l’artiste.

En l’espace du Cloître Saint-Louis, sept sculpteurs et plasticiens nous emmènent dans leur monde...

Les matériaux se superposent, se chevauchent... végétaux, céramique, bois, papier et carton, fil de fer et acier, matériaux nobles, matériaux récupérés... foisonnement d'idées, de formes, de créations.

Sculptures, et bien plus encore...

 

Jean-François Auber

Jean-François Coadou

Matthieu Dagorn

Noëlle de Grandsaigne

Myriam Louvel

Stéphanie Pelletrat

Pierre Ribà

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information de janvier 2024

 

La Jeune femme et la mer 

Catherine Meurisse.- Dargaud, 2021.- 114 p.- 24,50 €

 

Cette BD est issue d’une résidence au Japon effectuée par Catherine Meurisse qui souhaitait parvenir à peindre la nature. Elle apprivoise la culture japonaise grâce à ses rencontres avec un vieux peintre, un esprit de la forêt, une aubergiste…

Le résultat : une BD très esthétique, dont certaines planches sont de véritables tableaux, mâtinée d’humour et d’autodérision, comme toujours chez elle !

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

En mars 2020 le COVID nous a tous surpris et l'exposition de la MAC'A n'a duré qu'une petite semaine en raison du confinement imposé.

Nous avons tout juste eu le temps de faire une vidéo de cette belle exposition et nous vous proposons de la revoir aujourd'hui.

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2023 1 18 /12 /décembre /2023 10:59

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2019

Lettre d'information du mois de décembre 2023

 

Jardins intimes… vaste concept.

La MAC’A  a  souhaité présenter cinq artistes - tous du département de Vaucluse - qui, par leur vision du monde, leur conception de la vie et leur démarche créatrice, nous invitent à pénétrer dans leur imaginaire, leur vécu, leur intimité.

 

Alain BERNEGGER

François GIRAULT

Anne LACOUTURE

Patricia MEFFRE 

Denis ZAMMIT

 

Sculptures, installations dans lesquelles se mêlent papier, végétaux, verre, résine, pierre, argile, sable ou béton, photographies de scènes éphémères en symbiose avec la nature, céramiques symboliques, toiles peintes à l’huile, à l’encre de Chine ou crayonnées, rehaussées de cendres, de pigments ou d'ocres… grande est la variété des œuvres présentées et riches sont les techniques utilisées par les artistes.

 

Créations intimes, surprenantes, chargées de sens et d’émotions, elles représentent toutes une facette de l’art contemporain ; elles nous font voyager et nous transportent vers d’autres horizons, inattendus, méconnus, parfois insolites, mais reflétant toujours une intense joie de vivre.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de décembre 2023

Le Monde de C215 : l’art du pochoir de rue / Christian Guémy.- Gründ, 2023.- 286 p.- 34,95 €

 La période des fêtes de fin d’année voit habituellement la sortie des beaux-livres d’art : nous vous proposons donc de feuilleter cet ouvrage consacré au street-artiste C215, qui utilise la technique du pochoir dans de nombreuses villes du monde entier.

Sous forme d’abécédaire, Christian Guémy (alias C215) partage les thématiques et les engagements qui l’inspirent et nourrissent son travail depuis 2006. Ses portraits aisément reconnaissables et très colorés, sont souvent des hommages à des personnalités célèbres ou à des anonymes et parsèment les murs ou les boîtes à lettres (un de ses supports de prédilection !).

Un artiste à découvrir, ou à retrouver bientôt à Carpentras où une exposition sera organisée en 2024.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

LA VIDEO

Pour finir l'année 2023 en beauté, nous vous proposons une vidéo réalisée par la chaîne CHESTER courant décembre à Montpellier.

 

 

 

La MAC'A vous souhaite de bonnes fêtes

 

et vous dit à Bientôt !

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2023 3 15 /11 /novembre /2023 18:24

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain.

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

 

2018

Lettre d'information du mois de novembre 2023

PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS

 

cinq artistes, cinq représentations du temps qui passe

 

 

 

« Gagner du temps, perdre son temps ou prendre son temps » ces expressions témoignent de nos tentatives humaines de ne plus subir le temps mais de le contrôler, ce temps irréversible qui coule du passé au futur.

 

Notre vie passée, nos souvenirs deviennent des images. Parmi ces images, certaines prennent une force symbolique qui nous aide à trouver un sens, une direction, des racines. Certains objets, certaines sensations  ont le pouvoir de nous faire revivre nos souvenirs et ancrent ainsi le passé dans notre présent.

 

Dans cette exposition, cinq artistes contemporains nous invitent à un voyage qui suit leur représentation personnelle du temps.

 

Didier Le Gleuher

Perlinpinpin

Georges  Stolf

Paule Tavera Soria

Aurore Valade

 

Au cœur de leur recherche artistique se trouve la quête d'une forme d'éternité. Pour ceux qui créent, l'oeuvre finie est soustraite au temps, pour ceux qui regardent, l'acte de contemplation est un acte qui libère du moment présent.

 

La suggestion d'infini que nous offre un travail artistique qui peut être décrit comme une œuvre hors du temps, est le but du voyage proposé par cette exposition.

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de novembre 2023

Cézanne : des toits rouges sur la mer bleue / Marie-Hélène Lafon.- Flammarion, 2023.- 161 p.- 21 €

Marie-Hélène Lafon côtoie depuis longtemps Cézanne et a décidé d’écrire sur lui cet exercice d’admiration, ni essai, ni biographie classique, ni fiction. Dans sa langue si particulière, elle nous propose un portrait de l’artiste à travers les pensées de ses proches : le Dr Gachet, sa mère, son père, sa femme et son jardinier, tout en alternant avec des extraits de sa correspondance.

Dans ce « chantier Cézanne », elle nous confie sa « relation » avec cet artiste obstiné, entièrement voué à son art, viscéralement attaché à sa terre natale (quand on est né là-bas, c’est foutu, rien ne vous dit plus) et solitaire.

Comme toujours chez Marie-Hélène Lafon, le rapport au corps est fondamental, mais aussi au paysage et à la famille, toutes thématiques qui sous-tendent également son œuvre.

Un livre vibrant, à lire absolument !

 

LA VIDEO

Mark Rothko à la Fondation Louis Vuitton

 

C’est une exposition événement : celle du peintre américain Mark Rothko, grande figure de la peinture abstraite. 115 de ses œuvres colorées sont exposées à partir de mercredi 18 octobre 2023 à la Fondation Louis Vuitton, à Paris. Pourquoi ses tableaux ont-ils un pouvoir quasi hypnotique ?

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2023 2 17 /10 /octobre /2023 16:08

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et un bonus.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

Lettre d'information du mois d'octobre 2023

LE BONUS

 

Visite de l'exposition

 

Georges Braque au PAB d' Alès

Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023

Le musée PAB d’ALES propose  une très belle exposition consacrée à l’œuvre graphique de Georges Braque, organisée à l’occasion des 60 ans de sa mort (dessins, gravures, livres) ; Le Monde l’a qualifiée « d’envergure nationale », malgré son budget modeste.

Un mot tout d’abord sur Pierre-André Benoît (PAB) : natif d’Alès en 1921, cet éditeur-imprimeur a, sa vie durant, travaillé avec les plus grands, auteurs ou poètes (René Char, André Breton, Jean Paulhan, Paul Eluard, Marcel Jouhandeau…) et artistes (Braque, Picabia, Mirò, Vieira da Silva, Arp, Hugo, Dubuffet, Alechinsky…). De ces collaborations fécondes, sont nés près de 800 livres d’artistes, très recherchés par les bibliophiles, dont 250 « minuscules » (tout petits livres de quelques cm) qui sont l’originalité de PAB.

En 1986, peu avant sa mort, il a légué à sa ville natale toute sa collection d’art, qui constitue la collection permanente du musée et ses livres, archives et correspondances à la BNF (Bibliothèque nationale de France).

Il a rencontré Braque en 1951, alors qu’il n’avait pas 30 ans et le grand maître, près de 70. En 12 ans, jusqu’à la mort de Braque en 1963, ils ont créé ensemble 22 livres, présents dans cette exposition.

Celle-ci propose un parcours mêlant œuvres graphiques et livres, à la fois chronologique et thématique :

- les eaux-fortes cubistes du début du XXème siècle (6 sur les 10 existantes)

- la Théogonie d’Hésiode : 16 eaux-fortes des années 30 gravées par Braque afin d’illustrer un livre en grec ancien sur la création du monde et des dieux, commandées par Ambroise Vollard avant sa mort, et finalement édité en 1955 par Maeght. Il est exceptionnel de voir la série dans sa totalité, car elles sont habituellement présentées par alternance, afin d’assurer leur conservation.

- la série des Ateliers, des années 40 et 50.

Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023

- pour finir, les Oiseaux, ou formes ailées : symboles de liberté, de mouvement, de créativité, métaphores de la palette de l’artiste.

Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023
Lettre d'information du mois d'octobre 2023

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2017

Lettre d'information du mois d'octobre 2023

En 2017, la MAC'A a consacré son exposition à la photo avec pour thème  : Entre Terre et  Ciel.

Une dizaine d'artistes photographes de différentes nationalités étaient présents.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois d'octobre 2023

Artjacking ! : quand l'art contemporain revisite les chefs-d'œuvre / Maureen Marozeau.- La Martinière / Arte, 2023.- 188 p.- 32 €


 

Les artistes ont souvent été inspirés par leurs prédécesseurs (on se souvient de la magnifique exposition « Picasso et les maîtres » en 2008-2009).

 Dans ce livre, ce sont 16 œuvres, de la grotte de Lascaux au « Saut dans le vide » d’Yves Klein, en passant par « La Victoire de Samothrace », « Le Radeau de la Méduse », « Les Demoiselles d’Avignon », « Le Baiser » de Rodin, « La Grande vague » d’Hokusai ou « Le Bœuf écorché » de Rembrandt et d’autres, qui sont l’objet d’hommages, de clins d’œil ou de détournements.

Tout en évoquant de nombreuses « reprises », le livre met particulièrement en lumière des artistes moins connus ou des œuvres moins attendues.

C’est tout l’intérêt de cet ouvrage, richement illustré, dérivé de la série éponyme d’Arte, que l’on peut également consulter en « surfant » sur internet, afin de retrouver les œuvres citées, mais non représentées.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2023 6 16 /09 /septembre /2023 13:16

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques et un bonus.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

LE BONUS

 

Visite de l'église

Louise Bourgeois à Bonnieux

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023
Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

Nichée au creux d’un vallon à Bonnieux, la discrète « église Louise-Bourgeois », ouverte seulement quelques jours par an, mérite la visite.

En effet, le mobilier liturgique de cette chapelle de Récollets du 18ème siècle, vendue comme bien national à la Révolution, a été conçu au début des années 2000 par la grande artiste franco-américaine Louise Bourgeois (1911-2010).

A l’invitation du propriétaire, amateur d’art, elle a créé cinq œuvres qui sont autant de rappels de ses thématiques de prédilection :

 

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023
Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

Le troublant bénitier en marbre rose, tapissé de mamelles, renvoie à tout son travail sur le corps voire l’anatomie, la sexualité, la mère nourricière et particulièrement à un autre paysage en relief de mamelles en caoutchouc médicinal rose datant de 1991.

Lettre d'information du mois de septembre 2023
Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

Le confessionnal, cage de fer grillagée, est dans la droite ligne de ses Cellules des années 90, au nombre de 60, symboles de l’enfermement, de la prison, de l’isolement mais également de la cellule familiale, lieu de bonheurs et aussi de trahisons, de non-dits. Ses prie-Dieu en tapisserie sont à lier au métier des parents de Louise Bourgeois, restaurateurs de tapisseries anciennes. Les mains en prière en marbre témoignent de son admiration pour Rodin et font écho aux « Mains de bienvenue » (welcoming hands) installées aux Tuileries à Paris.

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

Autres mains, celles du crucifix : l’une ouverte et tendue, l’autre refermée et crispée de douleur ; à chaque extrémité de ce crucifix en forme de bras, elles rappellent la Passion du Christ, mais aussi l’ambivalence de tout être humain, balançant entre le Bien et le Mal, le don et le repli.

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023
Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

La Vierge à l’enfant, poupée de chiffon rose sous cloche, cousue à la main, nous parle de la « bonne mère », par opposition à la « mauvaise mère » qu’elle pensait être, souffrant de dépression post-partum. Elle renvoie également au symbolisme de la couture et des aiguilles : restaurer, réparer, raccommoder, tisser la trame des émotions (tout comme le petit Christ de la même matière, dans le confessionnal).

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023

 

Enfin, ne pas oublier le seul élément non religieux de l’église dont la signification est essentielle dans l’œuvre de Louise Bourgeois et sa sculpture emblématique pour le grand public : une petite araignée en bronze noir, fixée en haut d’un mur ; l’artiste a choisi cet animal en hommage à sa mère dont elle disait : « Elle était délibérée, intelligente, patiente, apaisante, raisonnable, délicate, subtile, indispensable, soignée et aussi utile qu’une araignée ». Elle en a fait plusieurs, de tailles très différentes, dont certaines d’ailleurs s’appellent Maman…

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2016

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023

Pour la 21e édition, la MAC’A a souhaité présenter des œuvres en relation avec le thème  de LA TRACE.

Ephémères ou durables, ritualisées, sacrées, données à lire, signes, écriture première…. Empreintes et traces provoquent questionnements et interprétations. De l’étonnement à l’intention, elles mettent la réalité à distance et induisent un nouveau regard sur les objets.

En explorant les techniques d’empreintes, on prend conscience du phénomène de marquage, de la relation cause-effet entre un élément choisi et le signe créé par action sur un support. Formes multiples, elles sont des images en devenir….

La trace, témoin d’un passage, est une ouverture sur l’imaginaire : « Seules les traces font rêver » a écrit le poète René Char

Cinq artistes nous donnent à voir leurs propres expressions de ce thème : Anne Carpena, Hélène Courset, Michel Delhaye, Florence Gosset et Claude Quentelo.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

 

Lettre d'information du mois de septembre 2023

Les Irascibles / Cédric Bru.- Le Cherche midi, 2023.- 374 p.- 21,50 €

Entremêlant fiction et données biographiques, ce roman nous entraîne à New York, au sortir de la 2ème Guerre mondiale, où nous assistons à l’émergence du premier mouvement artistique d’avant-garde américain : l’expressionnisme abstrait.

Jackson Pollock, Mark Rothko, Willem de Kooning mais aussi Robert Motherwell, Barnett Newman, Clyfford Still… sont les protagonistes de ce petit milieu de l’art moderne new-yorkais. Ils sont, pour la plupart, hypercréatifs, bouillonnants, très alcoolisés, traversés de doutes et bien décidés à s’imposer en accédant à la reconnaissance.

A découvrir !

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
13 juin 2023 2 13 /06 /juin /2023 09:03

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2015

lettre d'information du mois de juin 2023

 

En 2015, la Maison des Arts contemporains d’Avignon fête ses 20 ans. Depuis 1995, la MAC’A poursuit les mêmes objectifs : promouvoir l’art contemporain au plus près des artistes et de tous les publics.

Pour ses 20 ans, l’association a souhaité fêter son anniversaire avec des jeunes artistes du même âge, de l’ESAA et d’ailleurs, en les invitant à exposer dans le magnifique Espace St Louis, pour offrir au public un état présent de la jeune création contemporaine : street art, art numérique, vidéos, performances…  L’exposition « 20 ans, c’est jeune » a été conçue par de jeunes commissaires et doit être vécue comme une expérience des limites de l’art contemporain appliquée à des matériaux multiples, voire « transgressifs », pour exprimer des démarches et des identités inédites et originales.

La Maison des arts contemporains d’Avignon a souhaité accompagner cette exposition de la formidable nouvelle génération artistique de représentations d’autres  arts contemporains, ce pluriel étant inscrit dans la MAC’A ! Slam, hip hop sont donc au programme grâce à la générosité de nos partenaires.

Conférences, ateliers sont également proposés pour répondre à l’engagement pédagogique et de partage de l’association, ainsi qu’en témoigne au 1erniveau, la rétrospective des 20 ans de ses activités : une belle aventure artistique et associative.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

lettre d'information du mois de juin 2023

 

Traverser les murs : mémoires / Marina Abramovic 

Fayard, 2017.- 444 p.- 25 €


Depuis plus de 50 ans, Marina Abramovic, considérée comme la « papesse » du body art ou art corporel, propose des performances dans lesquelles elle repousse les limites de son corps et de son esprit.
Le public avignonnais a pu découvrir son univers en 2005 : 14 vidéos de ces performances parfois violentes, souvent fascinantes, en tout cas qui ne le laissent pas indifférent, étaient projetées à la Chapelle Saint-Charles pendant le Festival.
Dans son autobiographie, l’artiste évoque, avec sincérité et humour, son enfance dans la Yougoslavie de Tito, les relations difficiles avec sa mère, fondatrices pour son œuvre ; elle nous détaille comment est née chaque performance, liée étroitement à son chemin de vie : rencontres, amours, révoltes, voyages…
Un ouvrage passionnant, à lire par « petites doses », tant ce parcours artistique et humain est riche et foisonnant.

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
15 mai 2023 1 15 /05 /mai /2023 14:32

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2014

Lettre d'information du mois de mai 2023

 

     

Image par images

Le rendez-vous annuel au Cloître Saint Louis en mars 2014 

 

L’exposition annuelle vise à mettre à l’honneur des artistes qui revêtent un caractère innovant, original et contemporain et à créer une rencontre avec le public.

En 2014, le choix de l’association se porte sur un artiste particulièrement singulier, d’une part dans son médium artistique, l’animation, d’autre part dans son inspiration : Sébastien Fau à qui la MAC’A a donné carte blanche pour une exposition monographique : Image par images.

 

Le comité de sélection a particulièrement apprécié la qualité de sa pratique artistique mais a également été conquis par le caractère tout à fait « artisanal » de son travail ; Sébastien Fau n’utilise pas l’outil numérique pour créer des images mais les techniques traditionnelles de dessin, peinture, collage, sculptures, alors que dans son domaine, le recours à la technologie numérique est généralisé. La grande vitalité et le caractère « pluriel » de l’artiste a conduit l’association à envisager une exposition personnelle. L’édition 2014 sera donc une exposition rétrospective dont fera partie : Rendre le souffle, œuvre récemment acquise par la commune de résidence de l’artiste, Rochefort du Gard, dans le cadre du 1% artistique.

 

Untitled-2.jpgImages extraites du film d'animation "Rendre le souffle"

 

Sébastien Fau un artiste protéiforme entre la technologie et la plume

 

Sébastien Fau est un artiste protéiforme dont le terrain de jeu est infini. Pétri de créativité, son parcours l’a naturellement dirigé vers les arts plastiques. Après une formation aux Arts Décoratifs de Strasbourg, il a fait les Beaux Arts à Saint Étienne, Marseille et Bristol. Il a commencé par la peinture et le dessin, cependant il lui manquait une dimension pour s’exprimer. Il s’est alors tourné vers l’animation et semble avoir trouvé sa voie dans les images animées. D’une originalité et d’un talent certains, Sébastien Fau a rapidement percé dans le métier et travaille sur des productions d’envergure durant lesquelles il apprend beaucoup des rencontres avec les professionnels de la télévision et des médias.

frise

Le stop motion

 

Sébastien Fau utilise la technique du dessin animé (stop motion) pour insuffler le mouvement à ses œuvres et leur donner une vie propre à travers ses films.

 

Le plus ancien film d’animation en volume connu est Les allumettes animées d’Émile Cohl en 1908.

"Le concept est proche de celui du dessin animé : une scène (en général constituée d’objets) est filmée à l’aide d’une caméra capable de ne prendre qu’une seule image à la fois (c’est une photographie sur pellicule de film). Entre chaque image, les objets de la scène sont légèrement déplacés. Lorsque le film est projeté à une vitesse normale, la scène semble animée. On bouge un peu le sujet lors de la prise de vue, dans la direction du mouvement que l’on veut représenter : c’est le go motion." source Wikipédia

 

De nos jours, cette technique a tendance à être remplacée par l’animation 3 D parce qu’elle est très contraignante. Sébastien Fau reproche à la 3 D sa froideur et ne travaille que par la technique image par image à partir d’œuvres plastiques.

 

 

De l’œuvre plastique au film à l’œuvre plastique : l’exposition Image par images

 

Dans sa pratique habituelle de l’animation, l’artiste crée des dessins, peintures ou sculptures qui servent de supports aux films. La technique utilisée implique la destruction de l’œuvre plastique à des fins audiovisuelles. C’est ce processus fatal que l’artiste tente d’enrayer et c’est bien le propos de cette exposition: offrir au regard à la fois des films d’animation et des œuvres plastiques, non pas comme des outils servant de décors aux films mais plutôt comme un prolongement de l’œuvre audiovisuelle, à moins que le film soit le prolongement des œuvres plastiques.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information du mois de mai 2023

Décoder l’art contemporain / Natalie Rudd

Flammarion, 2023.- 176 p.- 14,90 €

 

« Le monde de l'art contemporain peut paraître extrêmement déconcertant : d'énormes sommes d'argent, une liste infinie d'artistes à l'échelle mondiale et une gamme illimitée de formes et d'approches. Comment s'y retrouver dans tout cela ?

Ce guide vous y aide en abordant certaines des grandes questions qui animent le monde de l'art : comment en est-on arrivé là ? Quelles sont les règles du jeu ? Que font les artistes toute la journée ? Où trouvent-ils leur inspiration ? Quelles sont les histoires qu'ils racontent et comment ces histoires reflètent-elles notre société contemporaine ?

À travers une contextualisation des importants héritages du XXe siècle qui ont influencé la pratique récente et des analyses d'oeuvres issues du monde entier, cet ouvrage vous emmènera dans l'esprit des artistes : un outil parfait pour apprendre à s'amuser avec l'art contemporain » (4ème de couverture).

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

Le sculpteur Jean-Michel Othoniel, connu pour ses larges perles en verre, a eu carte blanche au Petit Palais. Avec l'exposition le "Théorème de Narcisse", il fait dialoguer ses œuvres miroitantes avec l'architecture du musée : un parcours merveilleux qui nous entraîne de l'Eden jusqu'aux Enfers.

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
20 avril 2023 4 20 /04 /avril /2023 13:16

Voici venu le moment de notre rendez-vous mensuel avec trois chroniques.

 

- Dans le rétroviseur  C'est un regard sur les expositions réalisées par la MAC'A à partir de 1995 jusqu'à nos jours.

 

- Le livre du mois  La MAC'A vous propose, chaque mois, de découvrir un livre sur l'art contemporain : un documentaire pour en apprendre plus ou un roman pour vivre plus fort... !

 

- La vidéo il  vous suffit de cliquer sur le lien proposé pour découvrir une visite virtuelle d'art contemporain. 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

DANS LE RETROVISEUR

 

l'exposition de l'année 2013

Lettre d'information avril 2023

Durant tout le mois de mars 2013, la MAC'A a eu le plaisir d'accueillir les artistes de la Maison de la Gravure Méditerranée pour une exposition qui a remporté un vif succès. Plus de deux mille visiteurs ont été séduits, interpellés par les œuvres présentées tout autant que par la mise en scène de cette exposition.

 

Mais beaucoup d'interrogations sur les techniques restaient encore, et les artistes qui sont venus en parler et démontrer leur savoir faire au sein même de l'exposition dans l'atelier éphémère qui y avait été installé, ont permis d'apporter des réponses, notamment sur l'impression.

 

 

Un artiste, une technique : 

Marc GRANIER  Gravure sur bois

Judith ROTHCHILD  Manière noire

Vincent DEZEUZE  Cellulogravure

 

Accueil des enfants :

Ce même atelier du second étage a accueilli des enfants pour une initiation à la gravure, et certains de ces travaux ont été exposés le dernier jour.

 

Travaux-des-enfants-des-ecoles.jpg

Quelques unes des réalisations des enfants

 

 

 

Contes-pour-les-enfants.jpg

 

Après avoir conté pour les enfants des écoles, tout au long de l'exposition,

Mme Monique Lefèbvre  a clôturé l'exposition avec des contes et des lectures pour adultes – poésie et littérature autour de la gravure –

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LE LIVRE DU MOIS

Lettre d'information avril 2023

Pourquoi c’est connu ? : le fabuleux destin des chefs-d’œuvre du Centre Pompidou / Vincent Brocvielle.- RMN-Grand Palais : Centre Pompidou, 2020.- 154 p.- 19,90 €
 

Riche de plus de 120.000 œuvres, le Centre Pompidou constitue la plus importante collection d’arts moderne et contemporain d’Europe.

Il offre un panorama très riche des évolutions et courants artistiques des XXème et XXIème siècles et certains artistes (et leurs œuvres) sont très connus du grand public : Picasso, Klein, Mondrian, Giacometti, Niki de Saint-Phalle, Warhol, Soulages, Calder, Basquiat, Brancusi, etc.

Cet ouvrage, très illustré et agréable à lire, nous explique pourquoi, au travers d’anecdotes, d’encarts, de « coups de projecteur », et même un quizz, qui permettent de relater le « fabuleux destin » de près de 60 œuvres du Centre Pompidou. Une belle introduction à l’art contemporain !

&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

LA VIDEO

 

Découvrez la rétrospective consacrée à Germaine Richier au Centre Pompidou, comme si vous y étiez ! Une visite en compagnie d’Ariane Coulondre, commissaire de l’exposition.

 

 

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0