Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 09:01

Fn-te-de-l--estampe-no-Villeneuve-les-Avignon14.jpg

 

Jusqu'au 22 juin l'estampe s'invite à Villeneuve, dans la Tour Philippe le Bel et la toute nouvelle médiathèque Saint Pons. L'exposition réunit des gravures de :

  • Pierre Cayol
  • André Corsi
  • Dominique Heraud
  • David Maes
  • Judith Rothchild
  • Edith Schmid

 

Des tirages et des livres d'artistes présentés dans ce cadre d'esception, 


26--05--2014-lumix-016.jpg

 

ici la planche qui a servi pour la gravure de D.Heraud retenue pour l'affiche


Grâce à Dominique Heraud Villeneuve rejoint cette manifestation nationale, et tous ceux qui ont apprécié l'expositon proposée par la MAC'A en 2013 (ICI)  retrouveront ici un bel éventail de créations nouvelles et qui dialoguent harmonieusement.


 

Le site de Manifestampe : http://www.manifestampe.org/

Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 14:24

Le 12 octobre, un petit groupe constitué des fidèles des sorties organisées par la MAC'A a été invité dans l'atelier de Gabriel Sobin. Cet artiste,installé à Lacoste, a exposé plusieurs de ses sculptures dans l'ancien archevêché d'Avignon, dans le cadre de l'exposition annuelle organisée par le Conseil Général de Vaucluse.

 

 

20 08 2013 037

 

Capture d'écran du film projeté dans l'exposition et qui montre l'atelier de l'artiste.

 

En effet, c'est en extérieur que Gabriel Sobin travaille les pierres qu'il sélectionne de manière rigoureuse, tant pour leur caractère unique, voire précieux, que pour leur pouvoir évocateur.

 

12-10-2013-018.jpg

 

Les pierres,

 

 

outils.jpg

 

Outils et fragments.

 

L'atelier à ciel ouvert, à cause de la poussière fine qui recouvre tout, est à l'image de la quête de l'artiste, retrouver dans l'éternité de la pierre la sagesse et la richesse des civilisations immuables, comme celle de l'Egypte ancienne. 

 

12-10-2013-020.jpg

 

 

Mais ce qui facine aussi Gabriel Sobin c'est le mouvement arrêté dans la pierre,

 

20-08-2013-015.jpg

 

 

ou mieux encore imprimé à la pierre, lorsque le vent se prend dans ses éoliennes ,

  Eolienne-onyx.jpg

 

 

Une quête et un travail d'une rare densité comme ces pierres nobles qui se jouent de la lumière, de leur force d'inertie pour faire oublier leur pesanteur et rejoindre l'idée que nous nous faisons de la plume, l'autre centre d'intérêt de Gabriel Sobin qui moule la cire pour créer les plumes du phénix, dans la chaleur de l'atelier, lorsque le temps ne permet pas le travail en extérieur.

 

20-08-2013-029.jpg 

 

Photographies prises lors de l'exposition "Aube et Crépuscule"

voir l'article ICI

 

 

 

Poursuite de l'oeuvre de Gabriel Sobin à la galerie DNR de l'Isle sur la Sorgue où il expose avec sa soeur, Esther, autour du thème de l'eau, ICI , jusqu'au 31 décembre 2013

 

 

12-10-2013-073.jpg

 

 


Le site de Gabriel Sobin : http://www.gabrielsobin.com/fr

 


Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 08:58

30-05-2013-010.jpg

Le cloître de la collégiale avec en premier plan

une estampe de Donmique Heraud

 

Le cloître de la collégiale de Villeneuve lès Avignon accueille une très belle exposition d'estampes contemporaines pour la première fête organisée en France.  Cette exposition a été conçue conjointement par Dominique Heraud, artiste Villeneuvois, et la mairie de Villeneuve les Avignon.

Les artistes invités pour cette première édition, sont : Jean-Claude Picard, Bouchaïd Maoual, Jean Coulon, Jocelyne Louckx, Dominique Juchault-Manley, Vincent Dezeuze,Jean-Pierre Lipit,Laurent Nicolaï et Dominique Heraud.

 

30-05-2013-003.jpgDeux des espampes de Vincent Dezeuze 

 

L'exposition se poursuit à la médiathèque Saint Pons avec des publications et des oeuvres de plus petit format de chacun des artistes invités.

 

30-05-2013-013.jpg

 

Jusqu'au 2 juin 2013,

cloître de la collégiale de 10h à 12h30 et de 14h à 18 heures

médiathèque - place Saint-Pons  : Mardi 14h - 18h ; Mercredi 10h - 13h et 14h - 18h ; Jeudi 9h - 13h ;  Vendredi 14h - 18h ; Samedi 10h - 13h et 14h - 18h.  Fermeture les dimanche et lundi.

 

 

photo 4

 

Rencontre du groupe de la MAC'A,

de droite à gauche, Robert Miollan, Elise Bastide et Françoise Dumon,

avec Mme Dominique Heraud, devant les estampes de Jean Coulon.

 

FD.31 05 2013

 

Dernière minute : le vent violent a eu raison de l'exposition dans le cloître et les estampes ont été décrochées vendredi.

Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 16:29

 

Anna-Baranek.jpg

 

 

La plasticienne Anna Baranek a installé son atelier dans les anciennes écuries du château d'Espeyran à Saint-Gilles du Gard.

Les 2 et 3 février, elle accueillait le public, dans le cadre de sa résidence d'artiste.

 

02-02--2013-034.jpg

 

Quatre mois de travail autour de l'architecture très atypique de ce château du XIXe siècle, s'impregnant des formes, des couleurs, de son atmosphère. Elle a emprisonné l'âme de ce lieu, aujourd'hui propriété de l'État, dans des empreintes transposées sur toiles.

 

 

02-02--2013-033.jpg

 

L'oeil du visiteur, attiré par la couleur, l'harmonie des peintures, se laisse piéger par les formes révélées, comme si l'intime du vécu de ces architectures avait été restitué ici

par Anna Baranek.

 

L'atelier restera en place jusqu'au 18 mai, pour la Nuit des Musées, où les oeuvres seront présentées en installation dans le château.


Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 14:22

La sortie du 10 novembre s'est achevée par la visite de l'atelier qu'Anne Saligan partage avec Marie-Christine Béguet à Roquemaure, le 8BIS.

 

"Le 8 BIS est certes un atelier d'artistes, un lieu de production, mais c'est aussi 70 m² de galerie à 20 km d'Avignon.

Si nous ne sommes pas galeristes, nous souhaitons faire vivre ce lieu artistiquement, le partager avec d'autres plasticiens et utiliser ainsi pleinement son potentiel de monstration." sur le site d'Anne Saligan : http://saligann.id.st

 

10-11-2012-050.jpg

 

 

 

 

 

mod_article57645663_5075cea8be422.jpg

 

 

 

 

 

L'exposition occupe le rez-de-chaussée et sous le titre de

"Courage; Fuyons !" présente le travail de 9 artistes :  

Renaud Bargues, MC Béguet, Yasmine Blum,

Boris Daniloff,Sébastien Fau,

Susanna Lethinen,Bérénise Molière,

RNST et Anne Saligan.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne Saligan a choisi d'abandonner une activité lucrative pour se lancer dans l'aventure artistique. Cette artiste exigeante s'exprime à travers des techniques diverses, du dessin à la gravure en passant par la peinture, tout en revisitant ces techniques. Ses recherches ne portent pas que sur les procédés mais aussi sur des thématiques qu'elle intègre à un univers personnel fort, et nous promène depuis le monde de l'enfance, la nature et sa poésie

 

Ateliers-2028.JPG

 

jusqu'à la violence de notre société.

 

Ateliers-2029.JPG

 

L'atelier proprement dit -  à l'étage .

 

La richesse de son univers laisse pressentir de nouvelles pistes, de nouvelles séries où la poésie des sujets et de leur traduction par l'artiste n'aliènera jamais la puissance du propos.


NB  : Anne Saligan fait partie des artistes retenus par la Mairie de Rochefort du Gard pour décorer les nouveaux locaux de l'Hôtel de ville, voir l'article ICI, 

 

 

Déjà un nouvel évènement est en préparation et l'appel à exposer est lancé aux artistes qui sont intéressés par ce projet, sur une toute nouvelle thématique :

"LES RELIQUES DE L'AMOUR" :

 

"C'est en 1868 que les reliques de Saint Valentin, The lovers' Boss, arrivèrent à Roquemaure. Depuis, chaque année impaire, la ville retrouve son visage du XIXème siècle pour commémorer l événement et devient « la cité aux légendes d'Amour »...

Cette année 2013, pas de festival dans les rue de Roquemaure mais le 8 BIS, résolument ancré sur son territoire et dans le XXIème siècle prend le relai."

 

Rendez vous est pris pour 2013.


Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:54

Le sculpteur Etienne Viard a bien voulu accueillir un groupe de la MAC'A, dans son atelier, à Venasque, un dimanche après-midi, pour nous parler de son travail. Nous avions déjà pu avoir une visite guidée de son exposition "Acier",  organisée par le Conseil Général de Vaucluse, dans la cour de la Chapelle Saint-Charles - l'article ici.


 

07-10-2012-044.jpg

 

 

Lorsque les plaques ou les barres arrivent à l'atelier, l'acier est noir, couvert de scories. Elles sont découpées puis travaillées à chaud, sur la forge ou au chalumeau, pour prendre les formes imaginées par l'artiste et concrétisées dans une  maquette. La forme est déterminée par l'urgence du geste, dans un métal malléable, peu importent les défauts à ce stade.

 

  07 10 2012 042

 

 

 

07-10-2012-038.jpg

 

Etienne Viard derrière une sculpture après sablage et avant qu'elle ne rouille : elle a une couleur grise dure et sans âme. Le sablage débarrasse l'acier de ses scories et lisse la surface qui ne doit présenter aucun défaut, les arrêtes vives viendront couper la lumière.

 


 

 

07-10-2012-030.jpg

 

Les sculptures sont de petite taille, de taille moyenne - comme celles qui ont été exposées à la chapelle Saint Charles, plus rarement de très grande taille. La taille peut être déterminée par la nécessité de cacher les points d'ancrage, les soudures.

 

Les formes sont inspirées de la nature, des sensations qu'elles inspirent à l'artiste lors de ses marches. La sculpture semble ondoyer dans l'eau ou s'envoler dans les airs, se détacher du sol où elle repose sans lourdeur. Elle peut sembler aussi au bord de la chute, et pourtant l'équilibre est toujours stable, avec ou sans socle.

 

 

07-10-2012-048.jpg

 

 

 

 

Les sculptures destinées à l'intérieur gardent la couleur noire du métal.

 

07-10-2012-064.jpg

 

Une sculpture présentée dans la galerie de l'artiste, un peu plus haut dans le village. Ici on voit bien l'opposition entre le noir d'une sculpture intérieure et la chaleur de la rouille d'une sculpture d'extérieur.

 

Etienne Viard est tombé amoureux du métal, et malgré la réticence du corten, il n'a de cesse de  le tordre,  le courber, le plier pour créer ces formes aériennes, ondulantes,  et qui semblent si légères. Quitte à en arriver à haïr ce matériau hostile, seule compte pour l'artiste la forme recherchée, pure de tout effet décoratif, qui puisse faire oublier la raideur initiale de l'acier.

 

Le site de l'artiste : http://www.etienneviard.com/

 


Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 16:54

 

Trois des fondateurs du mouvement "supports-surfaces" sont exposés jusqu'au 13 mars 2012 dans les salles du site du Pont du Gard.

 

07-01-2012-019.jpg

 

Ce mouvement artistique né à la fin des années soixante est l'un des fondateurs de l'art contemporain. Une phrase de Claude Viallat présente bien la démarche des artistes présent au Pont  du Gard :

« Dezeuze peignait des châssis sans toile, moi je peignais des toiles sans châssis et Saytour l'image du châssis sur la toile. »


  EXPO Pont du Gard

 

 

Cette exposition est l'occasion de voir réunies les oeuvres de ces trois artistes : Daniel Dezeuze, Patrick Saytour, Claude Viallat, et de découvrir ce mouvement qui reste éphémère, même si principaux initiateurs ont poursuivi leur démarche vers un minimalisme dans l'expression pour laisser la place à la couleur, la peinture elle-même.

 

La MAC'A a organisé une visite de cette exposition le 18 février 2012. 

 

Photographies de la MAC'A

Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 15:35

Tout l'été et une partie de l'automne, le sculpteur Bernar Venet a installé ses arcs métalliques dans les jardins de la Bastide rose,

 

BernarVenet-Salinger2011.jpg

 

Photo de la Fondation Salinger sur le site de la Bastide rose

 

http://www.pierresalinger.org/

 

Cet artiste, originaire des Alpes de Haute Provence  réside aujourd'hui aux Etats Unis. Si ses sculptures l'ont fait connaître,  il est aussi photographe, dessinateur...
Découvrir le registre de ce plasticien, sur son site :

 

http://www.bernarvenet.com/

 

A noter que Bernar Venet est aussi l'invité des châteaux de Versailles et de Marly jusqu'au 1er novembre 2011


 

Bernar Venet,
sculptures sur les chemins de Provence
Exposition du 22 juin au 30 octobre 2011

A la Bastide Rose
99, rue des Croupières
84250 Le Thor
Tous les jours de 14 h 30 à 18 h 30
Tarif : 5 euros, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans
Tél. : +33 (0)4 90 02 14 33

 

 

La MAC'A organise une visite de cette exposition le 22 octobre 2011 :

retrouver le programme sur la page consacrée aux sorties du second semestre 2011 ICI


Une journée consacrée à la sculpture contemporaine avec le matin, une visite de la Villa Datris, à l'Isle sur la Sorgue, où l'on retrouve parmi les "sculptures plurielles", une oeuvre de Bernar Venet.

Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 10:30

 

Seconde grande exposition organisée par le centre d'art Campredon en 2011, après celle consacrée aux photographies de Sarah Moon et qui propose un nouvel univers fondamentalement féminin, celui de Catherine Noury, avec le mécénat de la manufacture isloise, Brun de Vian Tiran.


 

couv Dossier de presse Catherine Noury

 

 

Catherine Noury nous entraîne en effet dans l'univers du fil, de son histoire et de tout ce que l'on peut en faire. Robes imaginées à partir du dépiautage de vieux vêtements, broderie de l'impossible, arachnéenne. S'il n'est pas exclusivement féminin, cet univers, les femmes se le sont approprié au fil des siècles et ce n'est pas hasard si Catherine Noury a dédié l'une de ses broderies à Pénélope. Des heures passées à broder sur du tissu hydrosoluble afin de superposer les passages jusqu'à la rigidité. L'assemblage des segments élémentaires donnera sa signification à la réalisation. Elle deviendra algue, poumon.

La laine introduite grâce à la collaboration avec la manufacture Brun de Vian Tiran (*), est présentée ici à l'état brut, puis sous forme de gants blancs en collection ou qui s'enroulent pour former une robe, ou encore en cocons.


 

2011-Catherine-Noury.jpg

 

 

Nous pénétrons enfin dans le silence de l'atelier de Catherine Noury, grâce à des installations aussi explicatives qu'il y a de fausses pistes, patrons fictifs, dessins préparatoires réalisés d'après le modèle terminé. Les techniques s'entrecroisent pour tisser la toile qui nous piège et nous captive. Catherine Noury sait bien cultiver la différence pour parler à tous.

 

Un univers enchanté et enchanteur à découvrir pendant quelques jours encore, jusqu'au

4 Juin 2011, à :


CAMPREDON Centre d'art
20, rue du Docteur Tallet
84800 L'Isle sur la Sorgue cedex 01
Tel : 04.90.38.17.41

 

 

(*) : Cette manufacture, installée à l'Isle sur la Sorgue, travaille la laine selon des techniques traditionnelles, notamment le chardon à lainer, et sait créer des étoffes légères et d'une grande douceur. Elle est l'héritière de l'importante industrie textile qui existait dans tout le Vaucluse et qui a laissé notamment les grandes roues à aube qui sont l'un des attraits de la ville.

Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 01:40

 

Samedi 28 mai 2011, Thierry Savini a bien voulu ouvrir les portes de son atelier à  la MAC'A pour nous montrer et nous parler de son travail, de sa démarche, son évolution, ses recherches.

 

2011--Decouverte-de-l-atelier-de-Thierry-Savini.jpg

 

 

Depuis une vingtaine d'années Thierry Savini apprivoise la peinture, la matière, les matériaux divers pris à la Nature pour dire le chant profond qu'il porte en lui, dire l'Homme dans son corps et sa chair, dans son histoire et son devenir. Installé aujourd'hui à Plan de Robion, il travaille dans un atelier lumineux et spacieux aux couleurs de la pierre, aux couleurs de ses peintures. Juste à côté un autre atelier accueille ses élèves, car il a choisi d'enseigner pour rester libre de sa création, mais aussi pour le partage qui permet d'évoluer.


 

2011-Atelier-de-Thierry-Savini.jpg

 

 

Ses œuvres nous plongent au cœur même de notre corps, avec sa série des « bouquets de nerfs », ses séismes avec la série « Riche Terre » en cours de gestation ; ses origines, avec le poisson en empreinte, qui nous rappelle d'où nous venons, (technique du GYOTAKU - art japonais) ses "racines".

Les crânes ne sont pas à proprement parler des « vanités », une référence à la mort physique. Il lui ont été inspiré par le modèle des visages de ces jeunes filles anorexiques et de cette mort symbolique qui souvent accompagne l'adolescence, celle qu'il faut franchir pour renaître, renaissance incarnée par les fleurs.

L'humanité avec ses grands « drames » est au cœur de cette œuvre très personnelle alliant force et sensibilité.


 

2011 Portes ouvertes atelier de Thierry Savini

 

Cette visite nous a permis de rencontrer l'homme et l'artiste à travers son travail et d'en saisir la trajectoire, le questionnement et la richesse. Merci à Thierry Savini d'avoir bien voulu nous recevoir.


Repost 0
Published by MAC'A - dans Par ailleurs
commenter cet article